Cette journée finistérienne a permis au ministre de prendre la mesure de la vitalité, de la dynamique et de la mobilisation des acteurs du monde de la culture sur ce territoire et de l’intérêt des publics, plus particulièrement des jeunes publics, pour l’offre culturelle qui leur est proposée.

De Daoulas à Châteaulin

La visite de Franck Riester a débuté en matinée à l’abbaye de Daoulas par une présentation de l’exposition  « Liberté, Égalité, Diversité ». Le ministre a particulièrement apprécié l’évocation de la construction d’une République enrichie par les apports et la diversité des territoires, des populations, des langues et des coutumes qui l’ont constituée.

Il s’est ensuite rendu à Châteaulin pour une rencontre avec des lycéens autour du « Pass Culture ». En effet, les jeunes Finistériens ont fait partie, dès le 1er février 2019, des premiers bénéficiaires de l’accès au « Pass Culture » avant l’extension du dispositif aux trois autres département bretons en juin 2019. Tous les jeunes Bretons de 18 ans peuvent désormais accéder aux offres culturelles intégrant livres, festivals, cinéma, musées, concerts, théâtre... grâce à un crédit offert de 500€. Au plan national, sur l’ensemble des quatorze départements concernés, près de 35 000 jeunes ont adhéré au Pass Culture et le cap des 100 000 réservations vient d’être franchi la semaine dernière. La Bretagne en comptabilise 46 000 à elle seule (20 000 en Finistère). Ces réservations concernent d’abord les acquisitions de livres, suivis des places de concerts et de festivals.

La rencontre avec les lycéens de Châteaulin s’est déroulée  au « Run ar Puñs ». Cette salle de concert créée en 1978 fut la première scène labellisée « Scène de musiques actuelles » (SMAC) en Bretagne. Le ministre a pu constater, à l’occasion de cet échange, l’intérêt des jeunes pour le Pass et l’accès à la culture sous toutes ses formes, et la mobilisation des acteurs locaux.

Quimper

Dans l’après midi, Franck Riester a rencontré à Quimper l’équipe de « Très tôt Théâtre » avant de visiter l’exposition consacrée à « Raoul Dufy (1877-1953), Les années folles » au musée des Beaux-arts.

© DRAC Bretagne

Reconnue cette année scène conventionnée d’intérêt national enfance – jeunesse par l’État pour la qualité de sa programmation artistique, « Très Tôt Théâtre »  est une structure créée en 2000 dédiée au spectacle jeune public. Le ministre de la Culture a pu apprécié la dynamique et la qualité du travail accompli, en évoquant notamment l’actualité de l’association qui propose comme chaque année au mois de décembre, sur tout le territoire finistérien, son festival «Théâtre à tout âge » à fort rayonnement national.

© DRAC Bretagne

Le ministre a visité, avant son ouverture au public le 1er décembre prochain, l’exposition que le musée des Beaux-arts de Quimper consacre à Raoul Dufy. Franck Riester a été sensible à la mise en valeur des talents de peintre, dessinateur, céramiste, mais également de créateur de tissus et de décorateur de l’artiste.

Près de 300 œuvres issues d’une collection particulière montrent les thèmes chers à Dufy dans sa peinture et ses dessins : la mer, les régates, la musique et les fêtes pavoisées et colorées. Les œuvres font également découvrir ses expérimentations moins connues dans le domaine des arts décoratifs et de la mode.