A la suite de la crise sanitaire, il a été décidé d’instaurer une instance régionale de dialogue entre les professionnels du spectacle vivant et enregistré et les instances publiques : le COREPS (comité régional des professions du spectacle) Auvergne-Rhône-Alpes.

Le COREPS a pour mission principale de faciliter l’échange et le débat. Il se concerte, alerte, veille et préconise mais n’est pas un lieu de décision des politiques publiques.

La mission du COREPS s’organise autour de divers objectifs :

  -  Améliorer les pratiques professionnelles et les conditions de travail ;
  -  Prévenir et désamorcer les conflits ;
  -  Être une instance de veille de l’emploi et des relations entre élus et acteurs culturels ;
  -  Encourager la concertation et participer à la co-construction des politiques publiques ;
  -  Répondre aux questions urgentes qui peuvent se poser en situation de crise.

Le COREPS Auvergne-Rhône-Alpes est composé de 3 collèges : Etat et collectivités, Employeurs et Salariés. Il s’organise de façon opérationnelle autour d’un comité de pilotage composé de manière paritaire. Ses travaux sont menés dans le cadre de différents groupes thématiques (Politiques publiques, emploi, territoires et EAC, production et diffusion). Des membres extérieurs sont associés aux discussions en raison de leur expertise sur le sujet traité : CMB, AFDAS, Pôle Emploi, etc..

Soutenu par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le COREPS est animé par l’Agence Auvergne-Rhône-Alpes Spectacle Vivant qui organise l’échange et le débat.

Les effets de la crise sanitaire sur l’emploi dans le spectacle vivant - Une enquête du Groupe emploi-formation du COREPS Auvergne-Rhône-Alpes. Télécharger l'enquête :

Enquete_Effets-de-la-crise-sanitaire-sur-lemploi_Spectacle-Vivant_AURA-SV_-2022.pdf

pdf - 3 Mo
Télécharger