La signature de cette convention de partenariat s’inscrit dans la politique culturelle de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes afin de favoriser l’accès à l’art et à la culture.

Il s’adresse aux enfants et aux jeunes dans leurs différents temps de vie (scolaire, périscolaire et extrascolaire) et prend appui sur les structures culturelles du territoire en lien avec les établissements scolaires, le champ social et celui de l’éducation populaire, en proposant une offre artistique et culturelle concertée et cohérente dans la perspective d’un parcours. Il se décline par le renforcement de la présence artistique et culturelle sur le territoire. Une attention particulière est portée en direction des quartiers politique de la ville.

La Communauté de communes du Pays roussillonnaisest un territoire de l’Isère à la fois rural et urbain composé de 22 communes et de 51 000 habitants. Ce plan vient appuyer les actions d’éducation artistique et culturelle déjà développées par Travail ET Culture depuis plusieurs années et permettra d’investir d’autres champs artistiques comme le patrimoine, les arts plastiques ou le cinéma.

Permettre au plus grand nombre de jeunes d’appréhender la création contemporaine en provoquant la rencontre avec les artistes et la familiarisation avec les lieux culturels, développer leur esprit critique par la rencontre, l’échange et la découverte des œuvres, mettre en place des actions d’éducation aux arts et à la culture en mutualisant l’offre des établissements culturels professionnels du territoire, renforcer les partenariats entre les structures culturelles, les établissements scolaires et les structures du hors-temps scolaire tels sont les objectifs principaux déclinés dans cette convention  signée pour 3 ans.

Les structures culturelles participantes sont le cinéma Rex, le conservatoire du Pays roussillonnais, la médiathèque Elsa Triolet, Pays roussillonnais tourisme, le réseau des médiathèques du Pays roussillonnais, Résidence d’artistes Moly-Sabata et Travail Et Culture.

Sont signataires du PLEAC avec la Communauté de communes du Pays roussillonnais, l’Etat (Direction régionale des affaires culturelles, Direction départementale de la cohésion sociale, l’Education nationale), le Conseil régional, le Conseil départemental et la Caisse d’allocation familiale de l’Isère.