Du 20 novembre au 27 mars 2022, le musée du Louvre et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais organisent l’événement « Arts de l’Islam, un passé pour un présent ». 18 expositions sont organisées dont une à la médiathèque "l'Echappée" de Rillieux-la-Pape et au Musée d'art Roger-Quilliot, Clermont-Ferrand.

Ces 18 expositions sont organisées dans des musées, médiathèques et galeries en métropole et sur l’île de La Réunion.
Chacune présente une dizaine d’objets d’arts islamiques profanes ou sacrés, en partie issus du département dédié du Louvre, mais aussi d’autres collections nationales ou de fonds régionaux, avec un total de 66 prêteurs institutionnels. Ces expositions, accessibles gratuitement, ont une visée pédagogique.
Cette manifestation est initiée par le ministère de la Culture, et montée en étroite collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports.
RILLIEUX LA PAPE - Médiathèque L'Échappée

La richesse de cette exposition est d’abord due à la mobilisation exceptionnelle des collections de cinq institutions lyonnaises et de la métropole : le musée des Beaux-Arts de Lyon, la bibliothèque municipale, le musée des Confluences, le musée des Tissus et des Arts décoratifs, et l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne.
Le territoire lyonnais constitue après le musée du Louvre, le plus grand conservatoire français du patrimoine islamique. Les œuvres présentées à la médiathèque de Rillieux-la Pape n’en sont que quelques exemples exceptionnels. Le musée du Louvre s’est joint à cette présentation de chefs d’œuvres avec deux prêts exceptionnels.
L’exposition offre une découverte complète de la diversité artistique des Arts de l’Islam parmi lesquels seront présentés des manuscrits, un chandelier syrien du XIIIe siècle, un chanfrein de cheval en métal incrusté de filets d’or ottoman, un tapis monumental tissé dans la ville de Kerman au XVIIe siècle ainsi que des portraits de femmes.

Mardi 7 décembre 18h conférence Qu’est ce que l’art de l’islam ?

CLERMONT-FERRAND -  Musée d'art Roger-Quilliot

Une thématique domine dans cette exposition grâce en partie à la combinaison des collections du musée Bargoin et du musée d’art Roger-Quilliot de Clermont Auvergne Métropole autour du textile.
Parmi les œuvres présentées des pièces en soie aux histoires particulières, rarissimes, un étendard de parade militaire. Cette série textile est également célébrée par la magnifique œuvre de l’artiste turque Füsun Onur, intitulée Istanbul Obsession , qui constitue une sculpture-tabernacle. D’autres thèmes dominent aussi l’exposition.
Les œuvres islamiques des trésors médiévaux d’églises sont illustrées par deux œuvres exceptionnelles, un olifant sculpté provenant vraisemblablement de la cathédrale de Clermont et un lion en cristal de roche égyptien provenant de l’église Saint-Pierre de Bredons, à Albepierre, dans le Cantal. La coexistence de ces cultures et de ces religions est aussi présente grâce à la page peinte rare d’un manuscrit impérial ottoman du XVI e siècle du musée du Louvre. Enfin, un manuscrit de botanique en langue persane du Museum d’Histoire Naturelle de Paris  fait partie de ces trésors islamiques de France exhumés pour l’occasion.