REGION LIMOUSIN

Le nombre d'opérations réalisées en 2006, au nombre de 65, est strictement identique à celui de l'année 2005. Le taux de prescription en archéologie préventive est de 3,65 %, pour un total de 466 dossiers instruits.

La carte archéologique : 16 904 entités étaient recensées au 31 décembre 2006 ; 226 fiches "nouvelles" ont été établies alors que près de 1 200 ont fait l'objet de mise à jour. La répartition par département est la suivante : Corrèze 5 666, Creuse 6 372, Haute-Vienne 4 866. Rappelons que pour une grande part, ce sont des chercheurs bénévoles qui viennent documenter et abonder la base Patriarche ; en décembre, une journée de travail a réuni les prospecteurs qui ont pu présenter leurs méthodes et leurs résultats.

Au titre des publications, les actes du colloque de Pau tenu en 2002, Résidences aristocratiques du pouvoir entre Loire et Pyrénées - Xe-XVe s., fournissent une bibliographie importante pour la région ; les actes du colloque tenu à Poitiers et Limoges en 2005, Saint-Martial de Limoges, ambition politique et production culturelle (Xe-XIIIe siècles), présentent la synthèse des connaissances sur cet édifice majeur sur lequel une nouvelle étude archéologique est mise en œuvre à partir de cette année qui devrait se poursuivre en 2007 dans le cadre d'un Projet Collectif de Recherche. Le tome 1 de Seigneuries et châteaux forts, X-XIVe siècles, constitue quant à lui une référence tout à la fois de synthèse et grand public.

Martine Fabioux, conservatrice régionale de l'archéologie

 >> Le bilan scientifique régional 2006 est en téléchargement ci-contre dans son intégralité.