Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, a ouvert ce jeudi 14 octobre à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, la 6e édition des Journées nationales de l’architecture sur le thème du « Vivre Ensemble ».

A cette occasion, elle a partagé avec l’ensemble de la filière les grandes lignes de sa politique de l’architecture, en réponse aux défis majeurs qu’elle doit relever : la transition écologique, la recherche d’une meilleure qualité de vie, l’exigence du respect de notre patrimoine, qu’il soit ancien ou plus récent.

Elle a appelé à la mobilisation des professionnels comme à celle de l’enseignement supérieur en architecture, porté par le réseau des 20 ENSA, déjà très engagés dans les transformations en cours.

Les architectes ont un rôle crucial à jouer dans le renouvellement du processus de production des bâtiments. Il s’agit de privilégier, chaque fois que c’est possible, la réhabilitation, en association plus étroite avec les futurs usagers. Afin de mieux soutenir la filière et d’accompagner ces évolutions, le ministère mettra en place le 16 novembre un nouvel outil partenarial, l’Observatoire de l’économie de l’architecture.

En parallèle est lancé avec Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, l’appel à manifestation d’intérêt « Engagés pour la qualité du logement de demain ». Il s’agit de la mise en œuvre de l’une des principales préconisations du rapport sur la Qualité des logements sociaux, remis par Pierre-René Lemas en janvier 2021.

La crise sanitaire a mis au jour les nouvelles attentes des français en matière de logement. Le programme entend concevoir des logements qui y répondent, alliant exigence esthétique et environnementale, tout en maîtrisant les coûts. De nouvelles solutions architecturales doivent être inventées, et expérimentées, en intégrant au mieux la collectivité et les habitants. Ce programme, constituera un vivier de pratiques novatrices, représentatives de l’excellence de notre filière d’architecture.

Les équipes candidates, solidairement constituées d’un maître d'ouvrage public ou privé, d’une collectivité et d’un architecte, ont jusqu’au 18 février 2022 pour répondre à cette manifestation d’intérêt.

Les 100 équipes lauréates bénéficieront d’un sceau d’excellence « Engagés pour la qualité du logement de demain » qui signalera la qualité de leur projet. Elles bénéficieront d’une campagne de valorisation locale et nationale.

20 d’entre elles feront l’objet d’un accompagnement spécifique au sein d’un incubateur pendant un an, qui leur apportera une aide juridique, un soutien au montage d’opérations et un accompagnement scientifique. Une démarche d’évaluation permettra de relever les innovations mises en place.

Un soutien financier en ingénierie sera apporté aux projets lauréats par la Caisse des Dépôts, partenaire du programme.

Cet appel à projets participe des réflexions menées au niveau européen sur la qualité architecturale et s’inscrit notamment dans le cadre du New European Bauhaus qui sera décliné sur le territoire national par le ministère de la culture.