Rima Abdul Malak adresse ses plus vives félicitations aux lauréats du palmarès de la 75ème édition du Festival international du Film de Cannes, dont le jury était présidé par Vincent Lindon. A cette occasion, elle remercie Pierre Lescure pour son engagement sans faille au cours des huit années écoulées et souhaite la bienvenue à Iris Knobloch qui reprendra le flambeau du Festival à compter du 1er juillet prochain.

Les films sélectionnés répondaient, cette année encore, à l’ambition historique du Festival de Cannes de valoriser des œuvres de grande qualité esthétique qui font évoluer le regard que les artistes et le public portent sur le monde.

La ministre félicite tout particulièrement Claire Denis, lauréate ex aequo du Grand Prix pour son film Stars at Noon, immense cinéaste déjà distinguée cette année à Berlin par l’Ours d’argent de la meilleure réalisation pour Avec amour et acharnement. Elle salue également les équipes des deux films en compétition soutenus par la France à travers l’Aide aux cinémas du monde, qui confirme ainsi le rôle irremplaçable de ce dispositif d’accompagnement du cinéma d’auteur mondial : Boy from heaven, de Tarik Saleh, prix du scénario, ainsi que Plan 75, de Hayakawa Chie, mention spéciale du jury de la Caméra d’Or.

La ministre tient également à rendre hommage aux équipes des autres films accompagnés par l’Aide aux cinémas du monde : Mediterranean Fever de Maha Haj (Prix du scénario à Un certain regard), Metronom d’Alexandru Belc (Prix de la mise en scène à Un certain regard) et La Jauria de Andrés Ramirez Pulido (Grand Prix de la Semaine de la critique).

Rima Abdul Malak souhaite enfin saluer les autres réalisateurs français récompensés : Lise Akoka et Romane Guéret qui ont reçu le Prix Un certain regard pour son film Les Pires, Lola Quivoron, Prix « coup de cœur du jury » de Un certain regard pour son film Rodéo, Mia Hansen-Love, réalisatrice de Un beau matin, lauréate de Label Europa Cinemas à la Quinzaine des réalisateurs, ainsi que Thomas Salvador distingué par le Prix SACD pour le film La Montagne présenté à la Quinzaine des réalisateurs.