Pierre Parat est décédé à l’âge de 91 ans. Diplômé de l’école polytechnique de Lima au Pérou où il passe une partie de jeunesse, il intègre l’école nationale des beaux-arts de Paris où il rencontre Michel Andrault. Ils obtiennent leur diplôme d’urbanisme en 1955 et fondent deux ans plus tard leur agence ANPAR qu’ils dirigeront jusqu’en 1995.

L’une de leurs premières réalisations est la construction de la basilique Notre-Dame-des-Larmes à Syracuse, en Sicile, dont les travaux commencés en 1957, seront achevés et inaugurés par le Pape Jean Paul II en 1994. Ce projet témoigne de l’importance du dessin dans le travail de conception et de réflexion de Pierre Parrat qui pratiquera également la peinture.

L’ANPAR marquera son empreinte dans la production architecturale de la période des Trente Glorieuses durant laquelle les deux architectes développeront une approche plasticienne de l’espace où l’émotion doit avoir sa place. Leur réflexion sur le logement collectif les conduira à la réalisation de modules en terrasses qu’ils développeront sous le terme générique de pyramide notamment à Villepinte, à Champs-sur-Marne ou encore à Evry.

Dans les années 80, l’ANPUR réalise de nombreuses tours de logements et de bureaux comme la tour Totem 1976-78, dans le 15e arrondissement de Paris ou les tours Kupka, (1992); Séquoia (1990), ou celle de la Société Générale (1995) dans le quartier de la Défense… L’agence est chargée de la réhabilitation du CNIT en 1988. Une de leur réalisation emblématique de Paris demeure le Palais omnisport de Paris-Bercy en 1984.

Pierre Parat et Michel Andrault recevront le Grand prix national de l’architecture en 1985.

François Seigneur est décédé le 9 octobre dernier. Diplômé en ébénisterie à l’école Boulle en 1961 et de l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs en 1964, François Seigneur rejoint, en 1969, l’agence de Claude Parent comme dessinateur où il rencontre Jean Nouvel avec qui il s’associe de 1970 à 1974.

Son nom est alors régulièrement associé à de grands projets d’architecture comme le réaménagement de la Régie Renault en 1982 ou la réhabilitation du Théâtre de Belfort en 1983. En 1992, il obtient son diplôme d’architecte, réalise avec l’architecte Jean-Paul Viguier, le pavillon de la France à Séville qui lui vaudra une reconnaissance internationale.

Il créé la même année, à Arles, l’agence François Seigneur et Sylvie de la Dure, qui réalise de nombreux projets, et s’intéresse à la relation de l’art et de l’architecture.

Aménagement du quai de la Libération à Port Saint-Louis-du-Rhône avec François Morellet, rénovation et extension du musée du chemin de Fer de Mulhouse en 2005, réalisation avec François Confino (auteur de l'exposition Cité Ciné) du premier équipement touristique et culturel aménagé dans la base sous-marine de Saint-Nazaire Escal’Atlantic : une exposition spectacle sur l'univers des paquebots, sont autant d’occasions pour François Seigneur d’associer architecture, peinture, sculpture, scénographie.

François Seigneur s’intéresse notamment à la monochromie ou encore au désordre comme esthétique architecturale.

Le Mémorial de l’Alsace-Lorraine à Schirmeck (Bas-Rhin) vaudra à l’agence une nomination au prix de l’Equerre d’argent en 2005. Professeur à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Bretagne de 2004 à 2010, François Seigneur intéresse ses étudiants à la création artistique en lien avec les nouvelles technologies.

En 2006, il crée l’association Architectonomes dont l’ambition est de concevoir, en milieux urbains et péri-urbains, des habitats collectifs autonomes en énergie, eau et productions vivrières, créateurs d'emplois, d'activités et de partages. Architecte, plasticien, scénographe, auteur, François Seigneur a développé tout au long de sa carrière un parcours singulier associant art et architecture, recherche et expérimentation.

Avec la disparition de Pierre Parat et François Seigneur, le monde de l’architecture perd deux figures de renommée internationale. Le ministre de la Culture adresse ses plus vives condoléances à leurs parents, proches, amis et collaborateurs qui les ont accompagnés tout au long de leur vie..