Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la culture, annonce la reconduction de Claire Barbillon dans ses fonctions de directrice de l’École du Louvre.

Professeure des universités, Claire Barbillon est spécialiste d’histoire de l’art du 19e siècle, en particulier de sculpture et d’historiographie. Sa carrière professionnelle se partage entre les musées et l’enseignement supérieur. Elle a notamment travaillé pendant quatorze ans au musée d’Orsay, successivement responsable du secteur pédagogique puis des publications. Elle a enseigné dans les universités de Bordeaux, Nanterre et Poitiers.  Elle a rejoint l’École du Louvre une première fois comme directrice des études, de 2004 à 2011, puis en a été nommée directrice en décembre 2017.

Au cours de son premier mandat à la tête de l’établissement, Claire Barbillon a eu à cœur de moderniser l’École du Louvre, d’affiner ses pratiques pédagogiques, d’accroître le développement de la recherche, d’améliorer la vie étudiante et de mettre en place une politique pérenne de levée de fonds.

Sous sa conduite, l’établissement a engagé de nombreux projets pour favoriser la réussite des élèves et leur insertion professionnelle : création d’un nouveau concours d’entrée, intégration du dispositif Parcoursup, développement du tutorat et des stages en milieu professionnel, création d’un fonds de dotation. Depuis le début de la crise sanitaire, l’École du Louvre a su très rapidement adapter ses enseignements pour assurer la continuité pédagogique notamment durant les confinements. L’établissement a également engagé un ambitieux programme de travaux pour améliorer les conditions d’accueil et d’étude de ses publics.

La ministre se réjouit de la reconduction de Claire Barbillon à la direction de l’École du Louvre et souligne les spécificités de cet l’établissement où, depuis 1882, l’œuvre d’art et l’objet sont au centre d’une pédagogie assurée par une large proportion de professionnels du patrimoine. Aujourd’hui, l’École du Louvre dispense des cours d'histoire de l'art, d'archéologie, d'épigraphie, d'histoire des civilisations, d’anthropologie et de muséologie à plus de 1 600 élèves, ainsi qu’à des milliers d’auditeurs, en régions et à Paris.

Ce deuxième mandat, d’une durée de trois ans, permettra à Claire Barbillon de mener à bien les grands chantiers ouverts et d’envisager de nouvelles pistes de développement pour l’École du Louvre, en valorisant son positionnement atypique dans le paysage de l’enseignement supérieur français et en renforçant son rayonnement à l’échelle internationale.