Le visage de Madeleine Lebeau restera à jamais celui de la France de la Résistance, incarnant avec force et émotion l'hymne national au cabaret « Chez Rick » dans l’inoubliable « Casablanca », de Mickaël Curtiz.

Elle était une femme libre, transcendant les codes, sublimant chacun des rôles que des réalisateurs d’exception lui ont confiés.

J'adresse mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches.