Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, s’est rendue à Lille aujourd’hui pour rencontrer, en présence de Martine Aubry, maire de Lille, les acteurs culturels lillois.

Elle a salué l’ambition culturelle de la ville qui place la culture en tant que levier puissant d’émancipation, de cohésion sociale et de rayonnement. Elle a souligné la capacité des acteurs culturels à dialoguer entre eux, à décloisonner leur territoire artistique et à s’adresser « hors de leurs murs » à des populations qui vivent en ville ou en périphérie, dans la métropole européenne, dans la nouvelle grande région des Hauts de France.

Audrey Azoulay a annoncé un ensemble de mesures pour renforcer de façon significative le soutien de l’Etat à des établissements labellisés qui bénéficient d'un financement conjoint du ministère de la Culture et de la Communication, de la Ville de Lille et pour certains de la Métropole et de la Région.

En particulier, l'Etat poursuivra son effort en faveur du Pôle national des arts du cirque Le Prato et renforcera son soutien dès 2017 au Théâtre du Nord, Centre Dramatique National et à son école supérieure d'art dramatique ainsi qu'au Grand Bleu dans le cadre du plan Génération Belle Saison en faveur de la création Enfance et Jeunesse.

La ministre a aussi annoncé travailler à une meilleure reconnaissance du travail de l'Opéra de Lille.

Par ailleurs, la ministre a salué le travail mené par le Palais des Beaux-Arts qui va accueillir prochainement l'exposition sur Jean-Francois Millet en 2017, le dynamisme de la scène de musique actuelle l’Aéronef et du Flow, Centre eurorégional des cultures urbaines, le rayonnement du festival de danse Latitudes Contemporaines ainsi que l’arrivée d’Alexandre Bloch à la direction artistique de l’Orchestre National de Lille succédant à Jean-Claude Casadesus, auquel elle a rendu hommage pour l'excellence artistique du projet et son engagement résolument tourné en faveur de la démocratisation culturelle.

Enfin, la ministre a signé la convention qui engage l'Etat pour trois ans pour le soutien de Lille3000. L’accent sera mis en particulier sur les actions d’éducation artistique et culturelle en direction de la jeunesse et pour renforcer la présence de cet événement sur le territoire de la métropole européenne et de la région.