Qui sont les collectionneurs d’art contemporain ? Aux côtés de la figure du conservateur et de celle du marchand d’art, celle du collectionneur, beaucoup moins connue, influe sur le marché de l’art. Au-delà de quelques grands noms de mécènes médiatisés, la population des collectionneurs d’art contemporain s’avère bien plus large comme le révèle la dernière étude « Collectionneurs d’art contemporain, des acteurs méconnus de la vie artistique », édité par le Département des études, de la prospective et des statistiques du ministère de la Culture et de la Communication.

 

L’ouvrage dresse un portrait du collectionneur à 73% masculin et qui affiche un niveau de diplôme plus élevé que l’ensemble de la population. Si l’âge moyen des collectionneurs s’explique en partie par la capacité financière liée au cycle de vie, l’étude révèle que la moitié a fait sa première acquisition entre 20 et 30 ans. Un tiers a commencé sa collection plus tôt encore. Quant aux tailles des collections, elles sont aussi diverses que leurs propriétaires. Pour la plupart exposées au domicile du collectionneur, il s’agit d’abord de peinture, de sculpture, de photographie ou de dessin pour les trois quarts des collections, et beaucoup moins fréquemment de vidéo ou d’installations.

De l’engagement altruiste aux motivations économiques

 

Le collectionneur d’art contemporain agit aussi par son engagement auprès des artistes. Il est également en relation avec les galeries d’art et avec les musées, participant ainsi à la diffusion de l’art et contribuant à la notoriété des artistes. Son investissement dans la vie artistique, dont l’intensité est corrélée à la taille de sa collection, répond à des motivations variées. Des mobiles individuels (recherche de plaisir esthétique), sociaux (désir de se distinguer ou de s’intégrer dans un milieu social convoité) et financiers (s’enrichir, constituer un patrimoine) se combinent dans leur activité de collectionneur. L’intensité de ces motivations et leur hiérarchie variant au fil des ans.

 

En explorant la complexité de cette population relativement méconnue, ainsi que les collaborations plurielles que les collectionneurs nouent avec les acteurs marchands et institutionnels, l’ouvrage offre un éclairage inédit, aussi bien statistique que qualitatif, sur les collectionneurs d’art contemporain qui tous partagent, en dépit de pratiques et de motivations différentes, une même passion pour l’art.

 

 

Parution en librairie : 5 octobre 2016

Collection Questions de culture ISBN 978-2-11-128160-8 - 208 pages - 12 euros

Éditions : DEPS-Ministère de la Culture et de la Communication - En librairie : La Documentation française - Diffusion numérique : www.cairn.info/editeur.php?ID_EDITEUR=DEPS