C’est un grand homme de presse qui vient de disparaître. On connaît son engagement dans la Résistance et plus tard auprès de Gaston Defferre ; on connaît l’infatigable homme de médias, passionné par l’information de sa région, la Corse, et soucieux de transmettre jusqu’à ses derniers jours,  l’exigence de cette profession aux jeunes journalistes. On connaît moins son talent d’écrivain  et de poète. On ne sait pas toujours qu’il a voulu promouvoir un « music-hall populaire » dans les années 50 et qu’il a écrit des paroles de chansons pour Yves Montand ou Edith Piaf. C’est ainsi un homme engagé qui disparaît aujourd’hui.

Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, adresse à sa famille et à ses proches ses sincères condoléances.