La ministre de la Culture et de la Communication exprime son plein soutien aux deux journalistes français portés disparus en Syrie, Didier François et Édouard Elias.

Le comité de soutien lancé aujourd’hui en faveur de leur libération sera écouté. Comme le Président de la République l’a confirmé, nous allons tout mettre en œuvre pour faire toute la lumière sur leur disparition et obtenir leur libération.

A travers le sort de ces deux journalistes, c’est aussi la liberté d’informer qui est violemment mise en cause et la France ne permettra aucune entorse à ce droit fondamental.