Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, regrette la  décision de François Hébel de quitter son poste de directeur des Rencontres d'Arles et en prend acte.

Fort d'une programmation artistique riche, diversifiée et exigeante, le festival, qui a fêté ses trente ans cette année, jouit aujourd'hui d'une réputation internationale et d'un succès de fréquentation croissant avec 96.000 visiteurs cette année, dont 12.000 collégiens et lycéens. L'été, toute la ville d'Arles vit au rythme des Rencontres dont les  expositions de photographies sont présentées au public dans une grande diversité de lieux.

François Hébel, avec le soutien successif des présidents François Barré puis Jean-Noël Jeanneney, a permis aux Rencontres d'Arles qu'il dirige depuis 2001 de devenir un festival de référence et de donner ainsi à Arles une attractivité renouvelée.

Avec l'arrivée de nouveaux acteurs dans le champs de la création artistique, de la photographie et de l'image, la Fondation Luma, autour d'un bâtiment emblématique réalisé par l'architecte international Frank Gehry , la Fondation Van Gogh, la nouvelle Ecole nationale supérieure de la photographie, il est nécessaire que d'étroites relations s'instaurent entre tous les acteurs culturels pour accompagner le développement artistique et culturel du territoire dans le cadre de nouvelles collaborations entre acteurs publics et acteurs privés.

Dans la perspective de la vente des terrains du Parc des Ateliers par la Région et soucieuse d'assurer la pérennité des Rencontres d'Arles, la ministre de la Culture et de la Communication a confié dès l'été dernier une mission de médiation au Préfet de région, accompagné par l'Inspection Générale des Affaires Culturelles, afin de trouver avec les collectivités territoriales, la Fondation Luma et Acte Sud des solutions concrètes permettant d'assurer la tenue des prochaines éditions du festival. Des propositions de mise à disposition de lieux d'expositions dans des conditions sensiblement identiques à celles de l'édition 2013 du festival font l'objet d'échanges actuellement.

L'Etat réaffirme son soutien aux Rencontres d'Arles, dont il a triplé la subvention en trois ans. Il préparera en lien étroit avec les membres du Conseil d'administration la succession de François Hébel dans des conditions de dialogue renouvelé.