Après avoir entendu la proposition du jury présidé par Frédérique Bredin, présidente de la FAI AR, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication donne son aval à la nomination de Jean-Sébastien Steil à la direction de la FAI AR, Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue.

Ancien coordinateur du projet IN SITU pour Lieux Publics (2003-2011) et de l'Usine à Tournefeuille (2001-2003), Jean-Sébastien Steil possède une connaissance fine des arts de la rue sur le plan national et international. Grâce à ses collaborations avec différentes institutions universitaires, il présente également une expertise pédagogique et la capacité à appréhender les questions propres à l’enseignement supérieur. Sous l’enseigne de la continuité, de l’ouverture et de l’exigence, le projet de Jean-Sébastien Steil dessine des perspectives d’évolution pour cette formation dans le respect de sa singularité. Renforçant les outils pédagogiques et le suivi des apprentis, par des liens plus forts avec les réseaux professionnels, son projet valorise la FAI AR dans son rôle de vivier pour les nouvelles générations d’artistes investissant l’espace public.

Créée en 2003, la FAI AR a ouvert en avril 2005 la première formation supérieure itinérante en France et en Europe dédiée à la création en espace public. Elle organise également des stages pour les artistes professionnels ou en devenir dans le secteur des arts de la rue. Inscrit au sein de la Cité des arts de la rue à Marseille, ce centre de formation, unique au niveau européen, joue un rôle déterminant pour une meilleure qualification de ces expressions artistiques et ainsi pour leur devenir.