Les héritiers de Chris Marker ont décidé de confier à la Cinémathèque française les archives du cinéaste disparu le 29 juillet 2012.

 

Ces archives sont constituées d’un très riche ensemble de livres, VHS, CD et DVD, négatifs de photographies, appareils, coupures de presse et autres documents liés à l’œuvre de Chris Marker. La Cinémathèque française mettra en place un comité scientifique qui supervisera les travaux de sauvegarde, de catalogage et de numérisation de ces archives. 

 

Aurélie Filippetti adresse ses plus vifs remerciements aux héritiers de Chris Marker qui vont ainsi offrir aux chercheurs et aux cinéphiles un plus large accès à l’œuvre si riche du réalisateur du « Joli mai », cinéaste mais aussi documentariste, photographe, illustrateur, éditeur, traducteur, essayiste et poète…

 

La Ministre veut aussi rendre hommage à l’excellence du travail accompli par la Cinémathèque française pour conserver, valoriser et faire toujours mieux connaître notre patrimoine cinématographique.