Roger Ebert est mort le 4 avril à Chicago. Il avait 70 ans.

Roger Ebert avait été le premier critique de cinéma à recevoir le très envié prix Pulitzer.

On l’admirait et on l’aimait aussi bien pour la finesse, la sûreté de ses jugements que pour son sens de la formule et l’impressionnante étendue de son érudition. Le public américain attendait chaque semaine ses avis avec impatience et les professionnels avec, parfois, quelques inquiétudes. Le succès d’un film dépendait pour beaucoup de ce qu’allait en dire Roger Ebert…

Il savait merveilleusement faire partager ses passions, ses coups de cœur mais aussi ses détestations. Il savait aussi comme nul autre reconnaître les talents naissants et mettre toute son autorité dans la balance pour leur permettre de s’épanouir.

Les archives de Roger Ebert sont riches de quelques 10 000 critiques de films. Ce sont autant de moments d’une longue histoire d’amour. Elles appartiennent désormais à l’histoire du cinéma.