Résistant de la première heure, Stéphane Hessel nous a quittés cette nuit, à l'âge de 95 ans. L'auteur du célèbre manifeste « Indignez-vous ! » a rejoint son ami et modèle Pierre Mendès-France.

Cet ancien diplomate qui participa à la rédaction de la Charte universelle des droits de l'Homme, aura mis ses idéaux de Normalien, sa double culture allemande et française, sa vie entière, au service de l'Europe et de l'Universel humaniste.

« Danse avec le siècle », prônait-il. Il l'aura fait à sa manière militante, dans les grandes instances internationales comme sur le terrain, aux côtés des sans papiers notamment. Ses prises de position en faveur des droits de l'homme, du droit d'asile ou du Proche-Orient ont fait de lui un homme de conseil, un Sage admiré, une voix libre qui manquera à notre monde de demain. Homme de lettres et de culture, il pouvait déclamer par coeur des dizaines de poèmes en français comme en allemand.

Je m'associe à la douleur de son épouse, Christiane Hessel-Chabry et exprime ma solidarité à tous les citoyens du monde qui voyaient en lui un infatigable ambassadeur contre les injustices et les incohérences de ce monde.