Pour sa 39 édition, le Prix du Livre Inter a été attribué à Alice Zeniter pour « Sombre dimanche » édité chez Albin Michel, un roman qui raconte de main de maître le déclin de la Hongrie du XX siècle au travers du prisme d'une famille de Budapest.

Les 24 auditrices et auditeurs du jury, représentant toutes les régions de France, ont primé cette jeune Française de 26 ans, révélée par « Jusque dans nos bras », prix de la Porte Dorée 2010 et Prix Laurence Trâm 2011. Ils ont été sensibles à la véracité de son récit, nourri par un séjour de trois ans à Pest, et plus encore, par l'empathie qui s'en dégage. En vraie romancière, née à l'écriture à l'âge de 16 ans, Alice Zeniter sait capter l'âme d'un peuple et faire chanter la nostalgie magyar.

Avec ce Prix, France Inter, radio de service public, sait promouvoir admirablement de nouveaux talents et de nouveaux auteurs.