Le grand Jon Lord vient de nous quitter, à 71 ans, après un âpre combat
contre la maladie. C'est une perte cruelle pour Deep Purple, le mythique
groupe de rock britannique qu'il avait cofondé en 1968 et dont il était resté le
fidèle claviériste jusqu'en 2002.

Son nom, sa lumineuse image, ramènent
impérieusement à nos mémoires son célèbre titre, Smoke on the Water. Qui
n'a pas vibré à ce standard universel du rock ? A ce son magique qui
n'appartenait qu'à lui, tout droit sorti de son orgue Hammond ?

L'histoire de la musique se souviendra de celui qui fut un grand voyageur au
pays du rock, mais aussi un ambassadeur inspiré entre le rock classique et
la musique orchestrale, les deux pôles qu'il cherchait ardemment à
rapprocher. Comme ce concerto pour groupe et orchestre, qu'il enregistra en
1969 au Royal Albert Hall de Londres : un vrai mariage d'amour entre Deep
Purple et le Royal Philharmonic Orchestra. Il nous quitte trop tôt, mais il aura
encore eu le temps - et le bonheur - de se consacrer à des projets solos.