Groupe 7 de la Session 21-22

Parce qu’il n’est en aucun cas isolé du contexte dans lequel il s’exerce, le travail artistique connait comme toute autre pratique professionnelle de profondes mutations. Celles-ci se repèrent tout d’abord sur la plan des gestes et pratiques, avec deux phénomènes majeurs : tout d’abord l’irruption du numérique dans les processus de travail (si ce n’est systématiquement dans les œuvres, en amont ou en aval pour les concevoir et les faire connaître) ; ensuite l’hybridation croissante des disciplines, à laquelle les financeurs doivent porter une attention particulière du fait de leur propre organisation en expertises sectorielles.

Le travail des artistes évolue également sur le plan du rapport aux financeurs, aux commanditaires, aux publics. Enfin, les conditions matérielles d’exercice de ces métiers, souvent dégradées par la crise, invitent à se reposer la question de l’évolution et de la pérennité des statuts divers qui les organisent.

Quelles actions mettre en œuvre pour soutenir une création vivante et diversifiée en France ?

RÉFÉRENT : DAVID CASCARO, Directeur des Publics du Centre Pompidou

Membres du groupe :

  • Peggy DONCK, Directrice générale du Centre national des arts du cirque
  • Marion FOUILLAND-BOUSQUET, Directrice de la Scène nationale de la Ferme du Buisson
  • Fabienne MOREAU, Responsable du patrimoine et de l’action culturelle, Société Hennessy
  • Arnaud STINES, Directeur général de l’école supérieure d’arts & médias de Caen/ Cherbourg
  • Laurent VAN KOTE, Secrétaire fédéral culture CFDT
  • Ubavka ZARIC, Conseillère enseignement artistique et enseignement supérieur, direction régionale des affaires culturelles Auvergne-Rhône-Alpes

Synthèse du Groupe 7 de la Session 21-22 du CHEC - Les transformations du travail artistique.pdf

pdf - 693 Ko
Télécharger

À télécharger

Les transformations du travail artistique

pdf - 1 Mo
Télécharger