mardi 3 février 1959 - Les attributions culturelles transférées au ministre d’État

03/02/1959
Les attributions culturelles transférées au ministre d’État
Les attributions culturelles transferees au ministre d Etat 03_02_1959

Le  décret n°59-212 du 3 février 1959 transfère à André Malraux, ministre d’État, les attributions du ministre de l’Éducation nationale en ce qui concerne la direction générale des Arts et Lettres, la direction de l’Architecture, la direction des Archives de France, les éléments des services du Haut-Commissariat à la Jeunesse et aux Sports chargés des activités culturelles. Une commission doit étudier les mesures relatives à l’organisation de l’ensemble de ces services. Sont transférées aussi au ministre d’État les attributions du ministère de l’Industrie et du Commerce en ce qui concerne le Centre national de la Cinématographie. Le ministre de l’Éducation nationale conserve la Bibliothèque nationale, la direction des bibliothèques et de la lecture publique. La censure cinématographique, la presse écrite et filmée, la radio et la télévision restent rattachées au ministre de l’Information.