La mort, il la chantait, il en parlait, elle a fini par l’emporter. Mano SOLO, après une longue lutte contre la maladie, nous a quittés.

De « Je sais pas trop » à « Internationale Sha La La », de « In the
garden » à « Rentrer au port », son dernier album, Mano SOLO, auteur,
compositeur, interprète, incarnait les cultures du monde et une certaine
idée de liberté.

Artiste engagé, il nous laissera le souvenir d’une voix cassée, déchirante,
reconnaissable entre toutes, et plus que tout, inoubliable.