Hommage de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de laCommunication à Mario Monicelli

C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès à 95 ans de Mario
Monicelli, l’un des maîtres de la comédie à l’italienne.
Comme réalisateur, il avait convié dans ses films les plus grands comédiens
italiens et français : entre autres, Vittorio Gassman, Marcello Mastroianni, et
Claudia Cardinale dans « Le Pigeon » en 1958, Philippe Noiret dans « Mes
chers amis » dans les années 70.
« La grande guerre » avec Alberto Sordi, Sylvana Mangano et Bernard Blier
lui vaut un Lion d’or en 1959 et une nomination aux Oscars et fut récemment
projetée à nouveau à Venise l'an dernier lors de la Mostra.
Ce cinéaste nous a ravi grâce à son humour unique, son élégance et sa
malice ; son extrême finesse aussi. « Ce qui m'ennuie c'est de ne plus être
vivant, pas d'être mort » avait-il déclaré un jour. Vivant il le restera à travers
ses films et dans nos coeurs.