Hommage de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de laCommunication, à Maître Capello.

Comme des millions de Français, je suis profondément attristé par la
disparition de Maître Capello, de son vrai nom Jacques Capelovici,
dont le seul nom évoque vingt fidèles années de « Jeux des 20h » sur
FR 3, et des milliers de grilles fléchées dans Télé 7 jours.

Il était un linguiste éminent et un passionné du français « de bon aloi »
qu’il a, sa vie durant, su propager sur le mode ludique et familier. Sa
merveilleuse bonhomie savait adoucir ses sévères leçons
d’orthographe et de grammaire, jusque dans les « Grosses Têtes »
dont il était un sociétaire distingué. Grâce à lui, l’exigence de la langue
était devenue populaire.

Il aura puisé dans ses forces jusqu’au bout, en publiant ses dernières
grilles fléchées en décembre dernier, malgré la maladie. Il laisse un
exemple stimulant pour tous les amoureux de Rabelais, de Molière et
du Grevisse.