Sur proposition du Conseil d’administration, Frédéric Mitterrand, ministre de la
Culture et de la Communication, a nommé Catherine Chevillot, conservateur en chef
du patrimoine, directeur du musée Rodin.

Elle succède à Dominique Viéville, conservateur général du patrimoine, à la direction
de cet établissement public du ministère de la Culture et de la Communication.

Celui-ci abrite les collections que l'artiste légua à l'Etat à sa mort, il constitue l’un
des vitrines les plus prestigieuses pour la sculpture dans notre pays, attirant chaque
année près de 700 000 visiteurs, notamment ceux d’Europe et du monde entier.

Le Ministre tient à saluer à cette occasion le bilan de Dominique Viéville à la tête du
musée Rodin depuis décembre 2005 où il a notamment réussi, à travers le
programme d’expositions, la confrontation de l’oeuvre du maître avec celle des
grandes figures de la modernité et élaboré un programme de rénovation de l’hôtel
Biron qui débute en janvier 2012. Il a également contribué à affermir la situation
financière du musée, notamment en améliorant le niveau de ses ressources
propres.

Le Ministre tient à souligner l’attention qu’il accorde aux travaux de rénovation du
site de l’Hôtel Biron, notamment dans leur dimension muséographique ainsi qu’à la
politique de partenariats internationaux et de mécénat. Il compte également sur la
nouvelle directrice afin de poursuivre les projets scientifiques du musée, sans
négliger les objectifs de transmission et de diversification des publics auxquels le
site de Meudon peut puissamment contribuer.

Il renouvelle sa confiance dans les équipes de l’établissement et souhaite qu’un dialogue
social nourri fasse naître un projet partagé par l’ensemble des acteurs de la
vie de cet établissement si singulier.

Catherine Chevillot est une spécialiste reconnue de la sculpture de la seconde moitié du
XIXe siècle Elle a été commissaire d'expositions importantes comme par exemple Degas
Sculpteur à la Piscine à Roubaix, Oublier Rodin? La sculpture à Paris 1905-1914 en 2009
au musée d'Orsay et à Madrid et de la grande rétrospective consacrée à François Pompon.

Elle a consacré de nombreuses publications à « la sculpture impressionniste ». Après un
premier poste au musée de Grenoble en sortant de l'Ecole du patrimoine en 1988, elle rejoint
le musée d'Orsay en 1990 puis elle exerce à partir de 1999, les responsabilités de chef
de la filière sculpture au Centre de recherche et de restauration des musées de France,
avant de retrouver le musée d'Orsay en 2003. Chef du service de la recherche, de la documentation
et de la bibliothèque, elle prend en 2008, la responsabilité du département des
sculptures du musée d'Orsay et était également chargée des questions administratives et financières
de la conservation.