En signant le 6 novembre une convention entre leurs ministères respectifs, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, et Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation, ont donné le coup d’envoi d’une nouvelle politique visant à développer le potentiel économique et touristique du patrimoine culturel français.

Accroître l’attractivité touristique du patrimoine français. Frédéric Mitterrand et Hervé Novelli ont signé une convention entre le ministère de la Culture et de la Communication et celui du Tourisme qui constitue une avancée majeure pour accroître encore l’attractivité touristique du patrimoine français
La culture de la France, par son histoire, son art de vivre et son patrimoine, est une source d’attractivité exceptionnelle. Ses musées, ses monuments, ses festivals, ses événements culturels drainent chaque année des millions de visiteurs français et étrangers. Le tourisme culturel joue ainsi un rôle de premier plan tant dans l'activité économique que dans le rayonnement de notre pays.

Un objectif prioritaire. Face à l’intérêt croissant de visiteurs venant du monde entier, Frédéric Mitterrand et Hervé Novelli ont voulu engager une action commune pour répondre à cette attente. La convention cadre « culture-tourisme » qu’ils ont signée le 6 novembre fixe un objectif prioritaire : favoriser l'innovation et les pratiques de valorisation touristique portant sur le patrimoine monumental.
Dans le respect de la conservation du patrimoine, il s’agit d’encourager la création d’activités touristiques d’affaires, d’hébergement ou de création d'événements dans les sites. Le ministère de la culture et de la communication proposera une liste de sites placés sous sa responsabilité ou celle de ses établissements publics, dans lesquels l’installation d’une activité économique (restauration, hôtellerie, séminaires, etc.) lui apparaîtra envisageable au regard de leur qualité et de leur conservation patrimoniales.

Les autres objectifs de la convention :
- Œuvrer conjointement au développement de grands projets événementiels
- Elaborer un outil partagé pour la connaissance de la fréquentation touristique des sites et événements culturels
- Promouvoir le tourisme culturel auprès des clientèles françaises et internationales
- Développer la marque « Qualité-Tourisme »,
- Promouvoir la politique « culture et handicap »
- Renforcer le lien entre tourisme et cinéma
- Valoriser les itinéraires culturels européens comme vecteur de tourisme responsable
- Œuvrer conjointement au niveau européen et international