Le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand en compagnie du ministre de la Culture et du Tourisme de la République de Turquie, Erturğul Günay, lance mardi 30 juin la saison de la Turquie en France. Elle se tiendra du 1er juillet 2009 au 31 mars 2010.

Un comité mixte créé pour l’événement. La France et la Turquie ont travaillé main dans la main pour faire de la Saison de la Turquie en France, qui se tiendra du 1er juillet 2009 au 31 mars 2010, un événement attractif permettant aux français de saisir toutes les facettes de ce pays où se mêlent diversité et modernité.
Ainsi, fut créé un comité mixte d’organisation composé de représentants des ministères des Affaires Etrangères et de la Culture, aux côté desquels ont pris place d’autres organisations privées et publiques telles que le Fondation d’Istanbul pour la Culture et les Arts ou Culturesfrance. La tête se ce comité est franco-turque. Henri de Castries préside le comité mixte d’organisation pour la France. Necati Utkan le préside pour la Turquie.

Une programmation ambitieuse. Plus de 400 événements culturels, économiques et intellectuels vont fleurir à travers toute la France afin de mettre en lumière l’effervescence, la jeunesse, la modernité et les richesses de la Turquie. De Paris à Bordeaux, de Marseille à Rennes, ces manifestations soulignent les nombreux points communs qui existent entre la France et la Turquie dans des domaines aussi divers que l’économie, la politique, l’art et la gastronomie. C'est toute cette diversité que Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication et Erturğul Günay, ministre de la Culture et du Tourisme de la République de Turquie ont souligné le 30 juin lors de la présentation de la manifestation.
La Saison de la Turquie s’ouvre avec une grande soirée au Trocadéro le 4 juillet. S’en suivent divers événements tels qu’un bal turc à Nantes pour le 14 juillet, le festival Paris Cinéma du 2 au 14 juillet qui donne un coup de projecteur sue la Turquie ou encore l’exposition des photographies de Galata à l’Orangerie du 8 juillet au 2 août.
Parallèlement à ce volet culturel, la Saison de la Turquie laisse une place importante au débats d’idées et à la coopération éducative. Une occasion pour les deux pays d’apprendre à mieux se connaître.

Les relations franco-turques. C’est François 1er qui signe la première alliance diplomatique avec Soliman Le Magnifique, souverain de l’Empire Ottoman. Dès lors les relations entre la France et la Turquie se teintent de fascination réciproque favorisant les échanges culturels, intellectuels et économiques.
Les entreprises françaises tiennent aujourd’hui le 1er rang des investisseurs en Turquie. Elle est par ailleurs le 3ème pays d’accueil des étudiants turcs et le 5ème partenaire commercial de la Turquie.
Dorénavant, ce lien vieux de six siècles s’illustre par des manifestations culturelles à l’ampleur nationale. En 2006, la Turquie organise dans différentes villes de sa République Le Printemps Français, qui s’avérera être un véritable succès. Aujourd’hui, la France fait écho à cet événement en lançant la Saison de la Turquie à travers tout son territoire.

© Didier Plowy/MCC