Prix de thèse "Valois"

Prix de thèse Valois

L'édition 2021 du prix, placé sous l'égide du Comité d'histoire du ministère de la Culture, a été annoncée le 1er mars 2021.

Le jury, présidé par Maryvonne de Saint Pulgent, présidente du Comité d'histoire du ministère de la Culture, était constitué de 6 personnalités qualifiées dans le champ des politiques culturelles :

 

 

  • Marie Cornu, directrice de recherche au CNRS, ISP
  • Pascale Goetschel, professeure d'histoire contemporaine, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre d'histoire sociale du XXème siècle (UMR 8058)
  • Nathalie Heinich, directrice de recherche au CNRS, Centre de recherche sur les arts et le langage (CRAL-UMR 8566 EHESS/CNRS)
  • Laurent Martin, professeur d'histoire, Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, laboratoire ICEE
  • Jean-Baptiste Minnaert, professeur d'histoire de l'art contemporain, Sorbonne Université, directeur du Centre André Chastel (UMR 8150)
  • Pierre Oudart, directeur général de l'Institut national supérieur d'enseignement artistique Marseille Méditerranée

Pour cette quatrième édition, le ministère a reçu comme les années précédentes, un grand nombre de candidatures de très grande qualité. Au terme de sa délibération intervenue le 10 novembre 2021, le jury a sélectionné les trois lauréats suivants :

  • Violette Abergel, Relevé numérique d'art pariétal : définition d'une approche innovante combinant propriétés géométriques, visuelles et sémantiques au sein d'un environnement de réalité mixte, thèse de doctorat en Conception et Sciences de l'ingénieur, Ecole nationale supérieure d'arts et métiers, HESAM Université, sous la direction Livio de Luca et Philippe Veron, co-encadré par Kévin Jacquot.
  • Pierre Nocérino, Les auteurs et autrices de bande dessinée : la formation contrariée d'un groupe social, thèse de doctorat en Sociologie, Ecole des hautes études en sciences sociales, sous la direction de Cyril Lemieux.
  • Marina Rotolo, La production de la ville en contexte labellisé. Matera, Capitale européenne de la culture en 2019, thèse de doctorat en Architecture, Université Paris Est, sous la direction de Nathalie Lancret et Adèle Esposito.

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, a remis les prix aux trois lauréats le 18 novembre 2021 et a félicité les lauréats pour la qualité de leurs travaux de recherche. Le nombre et la qualité des candidatures reçues, malgré des conditions difficiles liées à la crise sanitaire, témoignent de la vitalité de la recherche sur les politiques culturelles. Les recherches doivent continuer à être encouragées et soutenues ; leurs résultats diffusés et valorisés afin de contribuer à éclairer les politiques publiques.