La découvrabilité d'un contenu dans l'environnement numérique se réfère à sa disponibilité en ligne et sa capacité à être repéré parmi un vaste ensemble d’autres contenus, notamment par une personne qui n’en faisait pas précisément la recherche.

Le ministère de la Culture soutient et subventionne le développement d'initiatives numériques et de projets de recherche en faveur de la découvrabilité numérique des contenus culturels.

Présentation du dispositif

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie franco-québécoise pour la découvrabilité en ligne des contenus culturels francophones, le ministère de la Culture français (DGMIC) et le ministère de la Culture et des Communications du Québec s’associent et lancent un double appel à candidatures.

Cet appel à candidatures vise à financer des projets dont l’objectif consiste à renforcer la découvrabilité numérique des contenus culturels francophones.

Qu'est-ce que la découvrabilité numérique ?

La découvrabilité d'un contenu dans l'environnement numérique se réfère à :

  • Sa disponibilité en ligne
  • Sa capacité à être repéré parmi un vaste ensemble d’autres contenus sans que la recherche ne porte précisément sur ce contenu.

La notion de découvrabilité est essentielle dans un écosystème numérique caractérisé par l’hyper-abondance de l’offre, la concentration de la distribution sur quelques grandes plateformes et le rôle des mécanismes de recommandation dans l’accès aux contenus culturels.

Objectifs de la démarche

L'appel à candidatures "Soutien à la découvrabilité des contenus culturels francophones" répond à deux grands objectifs :

  • La promotion de la diversité des contenus culturels
  • La souveraineté des acteurs culturels francophones, par la promotion des contenus culturels français ou québécois et l’usage de technologies développées au sein de la sphère francophone

Volets de l'appel à candidatures

L'appel à candidatures se décline en deux volets distincts :

  • Volet A : Développement d’initiatives numériques en faveur de la découvrabilité des contenus (solutions technologiques, en prototypage ou en déploiement, outils de gestion de données, adaptation de briques technologiques etc.)
  • Volet B : Développement de projets de recherche en lien avec la découvrabilité (analyse des stratégies des plateformes pour répondre au besoin des publics, élaboration de nouvelles méthodes de mesure de la découvrabilité, etc.)

Il s’adresse à des structures installées en France ou au Québec.

Pour les projets français, le périmètre des secteurs retenus inclut l’audiovisuel, le cinéma, le spectacle vivant dans toutes ses disciplines, la musique dans toutes ses composantes (dont la facture instrumentale), les musées et le patrimoine (dont le patrimoine archivistique), les arts visuels, le design, l’architecture, les métiers d’art, le jeu vidéo, le livre, la presse. Les secteurs connexes de la communication et de la mode pourront également, pour le volet créatif de leur activité, être éligibles à cet appel.

Pour les structures installées au Québec, les porteurs devront s’assurer de bien répondre aux critères et modalités définies par le ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le cahier des charges dédié disponible sur la page suivante.

Suis-je concerné(e) par cette démarche ?

Procédure

Une question ?

Pour toute question sur les modalités du dépôt de votre dossier, vous êtes invités à vous adresser à la Délégation aux entreprises culturelles par mail : aapdecouvrabilite@culture.gouv.fr ; ou par téléphone au 01 40 15 37 77.