L'Université de Tours, à travers son service culturel et avec le soutien de la DRAC Centre-Val de Loire, accueille depuis 2002 des artistes en résidence dans tous les domaines disciplinaires. Ces résidences placent au coeur de la vie universitaire un artiste ou un collectif d'artistes, qui va à la rencontre des étudiants, des enseignants et du personnel autour d’un projet de création déployé sur les campus.

Pour l’année 2020-21 il est proposé d’appuyer le projet artistique sur l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (IRBI), qui se consacre à l’analyse des interactions entre les insectes et leur environnement. La diversité des compétences se perpétue depuis la création de l’unité, il y a bientôt 60 ans, en réunissant sous un même toit des chercheurs et enseignants-chercheurs issus de différentes disciplines (écologie, physiologie, génétique, (bio)chimie, physique, bio-informatique et mathématiques), faisant de l’IRBI un lieu rare à l’identité internationale affirmée autour des sciences de l’insecte.

Pour appréhender le puzzle du vivant et affronter la complexité des systèmes biologiques, de leur fonctionnement et de leur évolution, l’IRBI met ainsi en oeuvre une approche résolument intégrative dans une démarche scientifique à l’interface de la biologie de l’organisme, de l’écologie (dans ses dimensions principalement moléculaire, chimique, physique, et comportementale), et de la biologie évolutive. Les domaines de transfert vont de la lutte biologique pour une agriculture durable au développement de nouvelles technologies de lutte contre les insectes vecteurs de maladie et les insectes invasifs en milieu urbain et naturel, en intégrant le bio-mimétisme.

L’institut déploie également son expertise au service de solutions innovantes pour faire face aux grands défis environnementaux tels que le changement climatique et la sécurité alimentaire mondiale.

L’IRBI fêtera en 2021 ses 60 ans. A cette occasion il souhaite pouvoir faire rayonner ses activités de recherche au travers d’un projet artistique d’envergure.

A l’instar de la fresque murale réalisée pour les 50 ans de l’Université et les 80 ans du CNRS, l'institut souhaite s'associer à la création d’une oeuvre ou d'oeuvres en lien direct ou indirect avec le monde fascinant des insectes, ses spécificités et ses potentialités pour reconstruire le lien Homme-Nature et pour développer des solutions aux grandes crises sociétales auxquelles nous devons faire face.

Modalités pratiques

Un lieu de travail adapté sera mis à disposition selon les besoins du projet et en fonction des possibilités de l'Université.
Le temps de la résidence peut varier de 4 à 8 mois selon le projet. Le service culturel est le maître d'oeuvre de la résidence et le premier interlocuteur de l’artiste.

Calendrier

20 février : ouverture de l'appel à projets
20 avril : clôture de l'appel à projets
20 avril - 2 mai : 1er examen des projets
4 au 7 mai : rencontres avec les artistes retenus lors du 1er examen
15 mai : annonce du projet retenu
Avant le 30 mai : ajustement du projet avec l'artiste, le laboratoire et le service culturel

Composition du comité de sélection

Le directeur de l’IRBI et ses collègues intéressés, la Vice-Présidente chargée de la Culture à l'Université, le Vice-Président en charge des Ecoles Doctorales, la Directrice du service culturel et la chargée des résidences d'artistes à l'Université, un conseiller de la DRAC Centre-Val de Loire.

Informations complémentaires

 

- -