Ce fonds d’aides pour les reports ou reprises de spectacles est destiné aux compagnies, ensembles et artistes qui n’ont pas pu présenter leurs spectacles en raison de la crise et qui ont l’opportunité de le présenter.

La DRAC Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de créer deux aides spécifiques pour la création indépendante afin de permettre un retour à l’activité pour les artistes et les créateurs du spectacle vivant.
Il n’est pas possible de solliciter des aides sur les deux fonds. "Fonds d’aide aux reports ou reprises de spectacles"  et "Fonds d’aide pour les résidences et la recherche dans le spectacle vivant".

Pour quoi ?
Cette aide est destinée aux compagnies, ensembles et artistes qui n’ont pas pu présenter leurs spectacles en raison de la crise et qui ont l’opportunité de le présenter.

Pour qui ?
-    Compagnies et ensembles professionnels implantés en Auvergne-Rhône-Alpes
-    Artistes individuels professionnels implantés en Auvergne-Rhône-Alpes
-    Bureaux de production domiciliés en ou hors région Auvergne-Rhône-Alpes assurant la production déléguée d’artistes ou de compagnies implantés en Auvergne-Rhône-Alpes,
Sont exclus de ce dispositif :
-    Les compagnies, les ensembles musicaux ou les bureaux de production ne disposant pas d’une licence d’entrepreneur du spectacle,
-    Les lieux, compagnies et ensembles aidés au titre du fonctionnement par la DRAC
-    les compagnies amateures (même pour les projets impliquant un professionnel),
-    les collectivités territoriales
-    les projets d’éducation artistique et culturelle,
-    les festivals passant commande à des artistes professionnels ou amateurs.

Pour quel projet ?
Ce fonds vise à soutenir les projets qui permettent une reprise d’activité artistique. Cela comprend notamment :
-    le report de représentations annulées en raison de la crise sanitaire
-    les reprises n’ayant pas été soutenues par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes ou par des dispositifs nationaux du ministère de la Culture,
-    la diffusion des spectacles dans des lieux favorisant la visibilité professionnelle (festivals notamment) y compris en auto-production.

Comment ?
Les porteurs de projet devront déposer un dossier comprenant :
-    un descriptif du parcours artistique justifiant du professionnalisme de l’équipe ou de l'artiste (2 pages maximum),
-    un descriptif du projet : dominante artistique (musique, théâtre, danse, arts du cirque, arts de la rue, marionnette, conte), justificatifs du report et/ou de la reprise, la durée, le lieu, le nombre de participants, la présentation artistique et technique (5 pages maximum),
-    le calendrier des étapes de travail
-    les lieux de travail.
-    un budget prévisionnel (selon modèle joint),

BUDGET_Fonds_création_2022.xls

tab - 2 Mo
Télécharger

-    les statuts de la compagnie, de l’ensemble ou du bureau de production,
-    un RIB à jour  (format PDF sans ratures ; nom et adresse correspondants exactement à ceux de l’avis SIRENE)
-    Pour les associations : CERFA 121156-06
-    Pour les autres structures : Téléchargez le dossier de subvention de fonctionnement

Dossier subvention Collectivités.VARA.docx

doc - 156 Ko
Télécharger

Dossier subvention Ets Publics.VARA.docx

doc - 155 Ko
Télécharger

Dossier subvention Sociétés.VARA.docx

doc - 156 Ko
Télécharger

Pour les artistes individuels professionnels implantés en Auvergne-Rhône-Alpes : Téléchargez le dossier subvention fonctionnement Particuliers

Dossier subvention fonctionnement Particuliers VARA.docx

doc - 155 Ko
Télécharger

-    Pouvoir de signature requis le cas échéant

L’aide de l’Etat sera au minimum de 5000 € limitée à 80% des dépenses éligibles et au maximum de 15 000 €.
La DRAC soutiendra les projets en prenant en considération :
-    le professionnalisme de l’équipe,
-    le nombre de dates prévues
-    l’adéquation entre le budget prévisionnel et le projet.
-    le nombre d’artistes et techniciens employés.
Les aides sont destinées en priorité aux artistes et équipes s’inscrivant dans des démarches innovantes, originales et singulières. L’attribution de ces aides prendra aussi en compte le lien au territoire développé par les artistes et les équipes artistiques notamment en milieu rural.
Les projets soutenus devront consacrer la majorité de leur budget prévisionnel aux rémunérations.
Les projets devront impérativement comprendre une rémunération respectant la convention collective applicable au secteur, pour les artistes, techniciens et les administrateurs. Une attention particulière sera portée à la parité au sein des équipes.

Quand ?
Les projets devront se dérouler en 2022 et au plus tard jusqu’en juin 2023.
Dossiers à déposer avant le 23 avril 2022
à l’adresse : ssv.relance.aura@culture.gouv.fr