Le dispositif « Résidences La Borne » consiste en une résidence de recherches et de production artistique réalisée conjointement entre un artiste plasticien et un artiste céramiste de l’ACLB.

La Borne est un lieu de référence locale, nationale et internationale pour la mise en valeur de la création céramique contemporaine. 

Depuis 2013, le Centre céramique contemporaine La Borne (CCCLB) et l’Association Céramique La Borne (ACLB) en partenariat avec la Drac Centre-Val de Loire ont mis en place un programme de résidences d’artistes intéressés pour produire ou développer des recherches en céramique. En 2019, l’École nationale supérieure d’art de Bourges (Ensa Bourges) a rejoint le dispositif afin d’envisager, autour d’axes prospectifs, des champs d’expérimentations et de réflexions qui associent recherches plastiques, théoriques et scientifiques autour de la céramique.

Présentation – du dispositif « Résidences La Borne »

Le projet des Résidences souhaite stimuler un partage des savoirs, des expériences et des techniques afin de repenser les catégories existantes et les hiérarchies traditionnelles, entre l’art, le design et l’artisanat notamment. Il permet la venue d’artistes de tous horizons invités à collaborer avec des artistes céramistes de La Borne dans le but de développer des projets de co-réalisation d’œuvres. Certains des objectifs visés par la résidence de production associant artiste plasticien et artiste céramiste sont de stimuler de nouvelles expérimentations sur le médium céramique et de réinvestir un patrimoine culturel existant : patrimoine humain représenté par le travail artistique, mais aussi patrimoine historique, depuis les formes d’arts populaires à la production de sculptures et/ou d’objets domestiques.

Projet – les étapes de la résidence

Une fois choisis par le jury, les artistes invités s’engagent à :

  • Rencontrer au moins 4 à 5 artistes céramistes de l’ACLB.
    Cette première rencontre permettra au duo artistique de se constituer et de définir une base commune de travail.
  • Présenter leurs démarches aux artistes céramistes de l’ACLB.
    Accueilli au sein d’un atelier bornois, l’artiste invité est amené à travailler la terre et les techniques de l’artiste céramiste qui le reçoit autant qu’il fait partager le contenu de sa propre recherche artistique. L’équipe artistique se met d’accord sur un projet commun qu’elle met en œuvre de façon autonome. Dans un sens, comme dans l’autre, les deux collaborateurs cherchent des terrains d’influences et alimentent leur travail respectif de cet échange expérimental.

L’ensemble des pièces produites appartient à l’équipe artistique dont le partage des objets ou le gain des produits de leurs ventes (en cas d’exposition et/ou d’acquisition) est réparti à parts égales.

Partenariat avec l’École nationale supérieure d’art de Bourges

Dans le cadre du partenariat engagé avec l’École nationale supérieure d’art de Bourges : Ensa Bourges, l’artiste plasticien sera amené à collaborer à un programme pédagogique transversal développé autour du médium céramique/volume avec les étudiants et l’équipe enseignante. L’objectif plus spécifique et l’ambition de ce partenariat, pensé comme une plateforme d’échanges entre l’Ensa et le Centre céramique contemporaine La Borne, est de favoriser une création céramique contemporaine transversale entre les filières art et volume et d’envisager, autour d’axes prospectifs, des champs d’expérimentations et de réflexions qui associent recherches plastiques, théoriques et scientifiques autour de la céramique.

Ce partenariat accompagne la préfiguration d’une plateforme de recherche et de production en céramique, inter-écoles. Les modalités financières et le contexte de mise en œuvre de ces interventions sont entièrement prises en charges par l’Ensa Bourges.

Bilan et restitution

Le bilan de la Résidence peut donner lieu à une exposition ou tout autre forme de restitution adaptée au projet, afin de rendre compte du travail de recherche et du chemin artistique effectué par l’équipe. Elle est décidée par l’équipe artistique (artiste et céramiste), accompagnée de la responsable artistique du Centre céramique contemporaine La Borne, dès que l’avancée du projet le permet.

Durée de la résidence

Le programme de cette résidence se déroule sur une durée de 3 mois (non consécutifs) par an. L’Artiste plasticien est invité à venir travailler dans l’atelier d’un artiste céramiste et s’engage à être présent un minimum de 45 jours sur place.

Candidature

Les critères d’évaluation du jury :

  • Compréhension des enjeux de la résidence, Inscription du travail dans une démarche artistique contemporaine,
  • Compréhension des enjeux de la céramique contemporaine, Reconnaissance de la démarche artistique dans des réseaux art/céramique contemporains.

Le dossier doit être envoyé uniquement par email à l’adresse suivante : tiphanie.dragaut@terresduhautberry.fr

L’ensemble des documents joints au mail ne doit pas dépasser 20 Mo et l’ensemble des documents doit être envoyé au format pdf. Objet du mail : Candidature Résidence La Borne
A l’attention de : Madame Nathalie Mestre Vice-présidente, Communauté de communes Terres du haut-BerryFormat du document : 1 document PDF unique.
Intitulé : Candidature résidence La Borne 2022/2023_Prénom + nom du candidat

Pour tout renseignement complémentaire contacter Tiphanie Dragaut, Responsable artistique du Centre céramique contemporaine La Borne

Calendrier

- Date de dépôt des candidatures : réception des dossiers au plus tard dimanche 21 novembre 2021
- Sélection des résidents fin novembre 2021
- Début de la résidence selon les disponibilités et à partir du mois de janvier 2022


Téléchargez l’intégralité de l’appel à candidature

Retrouvez toutes les informations sur les résidences

 

Le Centre bénéficie du soutien du Ministère de la Culture—Drac Centre-Val de Loire, de la Région Centre-Val de Loire et du Conseil départemental du Cher, avec l’appui de la commune d’Henrichemont. Il est membre de « devenir.art », association des acteurs culturels des arts visuels en Région Centre-Val de Loire.