Cet appel à projets, lancé conjointement par la DRAC Grand Est et les services du ministère de la justice, s'adresse aux structures culturelles et aux artistes, ainsi qu'aux établissements et services pénitentiaires de la protection judiciaire de la jeunesse. Son objectif, en favorisant l'émergence et le développement de politiques culturelles dans ces établissement, est de permettre aux personnes détenues d’accéder à une pratique culturelle.

 

Cet appel à projets s'inscrit dans le cadre d’une convention entre le ministère de la Justice et le ministère de la Culture.
Les projets peuvent concerner toutes les expressions artistiques dès lors qu'ils sont conduits par un ou des artistes professionnels.

Structures éligibles

Sont éligibles à l’appel à projets :

  • les structures ayant pour principal objectif la création et la diffusion d’œuvres artistiques et culturelles. Pour les institutions culturelles relevant du ministère de la Culture (structures labellisées aidées au fonctionnement : centres dramatiques nationaux, scènes nationales, scènes de musiques actuelles, centres d’art, …), un bilan préalable sera demandé dans le cadre de leur CPO (Convention Pluriannuelle d’Objectifs) ;
  • les artistes ou collectifs d’artistes ;
  • les établissements et services pénitentiaires et de la protection judiciaire de la jeunesse.

Financement

Les subventions accordées concernent exclusivement les dépenses artistiques (rémunération des artistes, frais de transport, d'hébergement et de restauration). Les porteurs de projets sont incités à trouver des cofinancements. Un même projet ne pourra être soutenu que sur 3 ans successifs.

Nature du projet

Le projet s’appuiera sur les trois piliers de l’éducation artistique et culturelle :

  • la pratique artistique ;
  • l’acquisition de connaissances contribuant à la construction d’un jugement esthétique ;
  • la rencontre avec les œuvres et les artistes.

Il poursuivra également les objectifs suivants :

  • favoriser les pratiques artistiques et culturelles des personnes sous main de justice ;
  • mettre en œuvre la participation active des bénéficiaires sur une durée significative, en les associant au processus de création ;
  • valoriser la diversité des cultures, des pratiques et des modes d’expression.

Une attention particulière sera portée aux projets de résidence artistique et à la valorisation du patrimoine (archives, archéologie, musée, architecture et monuments).

Mise en œuvre du projet / évaluation

Le document de présentation de l'appel à projets, disponible en bas de page, détaille l'ensemble des conditions de participation.

Modalités de candidature

Date limite de dépôt des dossiers : dimanche 31 octobre 2021

Les dossiers de candidature doivent impérativement être adressés pour le dimanche 31 octobre 2021 dernier délai :

- par voie électronique 

à la DRAC Grand Est (coordonnées inidiquées ci-dessous ou dans le cahier des charges à télécharger en bas de page)

et

- aux référents territoriauxsoit aux Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (SPIP) concernés soit aux référents territoriauxPJJ)[voir les coordonnées en page 5 du cahier des charges]

Tout dossier incomplet ou réceptionné après la date limite ne sera pas examiné.

Le dossier doit obligatoirement comporter les pièces suivantes :

  • la fiche de présentation synthétique signée ;
  • le dossier de présentation du projet artistique (format libre) ;
  • les CV de tous les artistes ou professionnels de la culture amenés à intervenir dans le projet ;
  • le budget prévisionnel de l’association ;
  • le budget prévisionnel de l’action ;
  • le cas échéant : le bilan et l’évaluation des projets développés en 2021.

Les informations complètes sont précisées dans le cahier des charges ci-dessous.

Les candidats seront informés par courrier électronique courant janvier 2022 de leur sélection et du montant de la subvention accordée. Les structures retenues formaliseront leur demande par l’envoi d’un dossier cerfa.

Contacts