La Monnaie de Paris ouvre les portes de ses ateliers aux créateurs, plasticiens comme designers, afin qu’ils s’inspirent des gestes qui y sont pratiqués et des formes qui y sont façonnées pour réinventer son objet emblématique : la médaille.

Depuis le lancement de la première édition en 2020, la Monnaie de Paris décerne chaque année un prix à un créateur - plasticien ou designer - pour récompenser un projet original de médaille. Le lauréat bénéficie d’une dotation financière de 6000 (six mille) euros et d’un temps d’échanges, de création et de production au sein des ateliers parisiens. Accompagné par les artisans, il y réalise sa médaille en série limitée, en utilisant les techniques de la frappe ou de la fonte. Le cadre est propice à de nouvelles expériences artistiques et techniques, qui fédèrent savoir-faire traditionnels et créativité, afin de réinventer la médaille en questionnant son statut, son usage et sa forme.

À qui s’adresse le Prix de la Monnaie de Paris ?

  • à des créateurs plasticiens et/ou designers ;
  • francophones ;
  • n’ayant pas d’expériences significatives dans les techniques de fabrication des monnaies et médailles ;
  • souhaitant enrichir leurs pratiques et questionner la médaille ;
  • prêts à s’impliquer dans un temps d’échanges, de création et de production dans les ateliers de la Monnaie de Paris ;
  • désireux de s’immerger dans la vie d’une entreprise ;
  • intéressés par des actions de transmission auprès de publics scolaires

Dotation

Avec le Prix de la Monnaie de Paris, le lauréat bénéficiera :

  • d’une dotation financière de 6 000 (six mille) euros ;
  • d’un temps d’échanges, de création et de production dans les ateliers de la Monnaie de Paris ;*
  • d’un accompagnement humain, par le jury de professionnels et les équipes de la Monnaie de Paris, pour le suivi de la réalisation du projet ;
  • d’un accompagnement pédagogique et technique, par les équipes des ateliers de la Monnaie de Paris, pour la finalisation de son projet et sa production ;
  • d’une prise en charge financière de ses déplacements ;
  • de la prise en charge des coûts de production de sa médaille.

Le lauréat bénéficiera également :

  • des exemplaires produits, soit quatre médailles frappées ou deux médailles fondues ; la Monnaie de Paris conservant deux exemplaires de la médaille qui intégreront les collections patrimoniales du musée de la Monnaie de Paris ;
  • d’une présentation de sa médaille au sein de la Monnaie de Paris ;
  • de la diffusion d’un film dédié à sa production au sein de la Monnaie de Paris ;
  • d’un support médiatique dans le cadre de la communication sur le Prix de la Monnaie de Paris.

Le temps d’échange, de création et de production

Le temps d’échanges, de création et de production dans les ateliers de la Monnaie de Paris, prendra la forme de cinq à dix entrevues privilégiées, qui s’articuleront de la manière suivante :

  1. Découverte de nos savoir-faire
  2. Étude de faisabilité
  3. Développement du projet
  4. Validation du projet
  5. Mise en production finale

Date limite de dépôt des dossiers : 10 janvier 2022

La Monnaie de Paris en quelques mots

Fondée en 864, La Monnaie de Paris est la plus ancienne institution française et l’une des plus vieilles entreprises toujours en activité. Elle exerce la fonction régalienne de fabrication de l’euro pour l’État et produit également des monnaies pour de nombreux pays étrangers ainsi que des monnaies de collection, des médailles, des décorations, des bijoux et des fontes d’art.

Établissement Public Industriel et Commercial depuis 2007, la Monnaie de Paris s’est également vu confier par l’État la mission de « préserver, développer et transmettre son savoir-faire artistique et technique ». Elle s’emploie depuis à valoriser encore davantage son histoire, ses savoir-faire ainsi que son expertise industrielle. Elle est ainsi en 2012 la première institution publique à obtenir le label « Entreprise du patrimoine vivant », qui peut « être attribué à toute entreprise qui détient un patrimoine économique, composé en particulier d’un savoir-faire rare, renommé ou ancestral, reposant sur la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité et circonscrit à un territoire ».