Le ministère de la Culture souhaite recruter un ou deux experts pour le patrimoine aéronautique.

À ce jour, 21 aéronefs sont protégés au titre des monuments historiques.
Les experts pour le patrimoine aéronautique se voient confier des missions à la demande  des directions régionales des affaires culturelles (conservations régionales des monuments historiques) ou de l’administration centrale du ministère de la Culture.
La nature de ces missions est fonction de la demande de la direction régionale des affaires culturelles (aide au contrôle scientifique et technique) ou du maître d’ouvrage (assistance technique à la maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre). Ces diverses missions ne peuvent, à aucun moment, être cumulables entre elles.
Les experts reçoivent une rémunération composée du paiement de leur prestation intellectuelle ainsi que du remboursement de leurs frais de déplacement.

Qualification et compétences requises :
  • connaissance du domaine technique tant sur le plan historique que technologique ;
  • connaissance des savoir-faire et du réseau professionnel ;
  • connaissance de la réglementation en matière de sécurité aérienne ;
  • connaissance de la réglementation en matière de sécurité du travail ;
  • connaissance du code du patrimoine et du code des marchés publics ;
  • connaissance du contexte administratif ;
  • sens des relations humaines et de la pédagogie ;
  • sens du travail en équipe ;
Recrutement

La sélection des candidats sera effectuée par un jury placé sous la présidence du sous- directeur des monuments historiques et des sites patrimoniaux.

Composition du dossier de candidature :

Le dossier de candidature devra comporter les éléments suivants :

  • une lettre de motivation ;
  • un curriculum vitæ ;
  • les références documentaires relatives au domaine concerné (publications et articles, etc.)
Nature des missions

La conservation et l’entretien du patrimoine aéronautique, dont l’État assure le contrôle en application du code du patrimoine (article L. 622- 7 pour les spécimens classés et L. 622-22 pour les spécimens inscrits), nécessite de faire appel à des compétences particulières pour aider l’administration et les propriétaires dans l’étude, la mise au point et le suivi des travaux.
Outre le code du patrimoine, le code de la commande publique encadre la plupart des interventions.
Celles-ci peuvent aller de la simple visite pour constater l’état de l’objet à l’assistance technique sur la totalité de l’opération. L’expert peut être missionné pour simplement vérifier la validité des demandes de subventions ou élaborer avec le maître d’ouvrage le cahier des charges adapté.
Pour tous les détails, télécharger l’intégralité de l’appel à candidature

Date limite de candidature

Le dossier de candidature sera adressé avant le vendredi 25 juin 2021 à l’adresse postale suivante :
Ministère de la Culture – Direction générale des patrimoines et de l’architecture – Service du patrimoine
Sous-direction des monuments historiques et des sites patrimoniaux À l’attention de M. Godefroy LISSANDRE
182, rue Saint-Honoré
75 033 Paris Cedex 01
et par courriel à luc.fournier@culture.gouv.fr

Pour toute demande de renseignements, contacter le bureau de la conservation des monuments historiques mobiliers (BCMHM) :
Isabelle CHAVE, chef de bureau : 01 40 15 33 97 ; isabelle.chave@culture.gouv.fr
Luc FOURNIER, adjoint au chef de bureau, chargé du patrimoine technique : 01 40 15 79 91 ; luc.fournier@culture.gouv.fr