Appel à candidatures en direction des artistes de tous domaines d’expression

1 résidence de médiation "Du jardin secret au jardin public" : cultiver la rencontre

Quartiers Roseraie Beauval Bédier Morellerie/Justices Madeleine Saint Léonard

Animés par la volonté de réduire les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture en se donnant un objectif ambitieux de généralisation d’une éducation artistique et culturelle,

- la Ville d’Angers,

- le Ministère de la Culture, Direction Régionale des Affaires Culturelles des Pays de la Loire,

- le Ministère de l’Éducation Nationale – Rectorat de Nantes,

engagés dans un contrat local d’éducation artistique, souhaitent proposer à un artiste ou un collectif, quel que soit le domaine d’expression, une résidence de médiation pour l’année 2022/2023.

Cette intention forte et assumée de mettre en œuvre un CLEA sur le territoire d’Angers, se dégage à l’aune d’un mandat politique où la culture est identifiée comme l’une des 3 priorités du projet municipal, avec la transition écologique et le renouvellement urbain.

Avec ce nouveau dispositif, la ville d’Angers porte l’ambition d’apporter une véritable plus-value à la politique d’éducation artistique et culturelle portée depuis une dizaine d’années par les services municipaux et les partenaires culturels et éducatifs du territoire (une quarantaine de parcours construits depuis 2013).

Ce CLEA, que l’on souhaite joyeux, fédérateur de publics et d’énergies, est attendu comme propice au sensible, au décloisonnement, à l’expérimentation, au dialogue des cultures et à la re-visitation singulière d’un territoire humain comme géographique.

La résidence de médiation se définit comme une résidence d’éducation artistique et culturelle destinée prioritairement aux enfants et repose sur trois piliers de l'éducation :

- voir et fréquenter les œuvres et les artistes,

- pratiquer des activités artistiques et culturelles, 

- comprendre et s’approprier un domaine artistique.