Cette consultation concerne la conception et réalisation d’une ou plusieurs œuvres artistiques originales au titre du 1 % artistique pour la construction de la nouvelle cité administrative à Toulouse.

Consultation des documents

Les candidats peuvent télécharger l’intégralité du dossier et répondre à la consultation sur PLACE - Plate-forme des achats de l'État

L’implantation du projet artistique

Implantée au cœur du nouveau quartier métropolitain Guillaumet en totale reconquête urbaine, pour partie dans un bâtiment de style Art Déco construit au début des années 1930 et totalement restauré et, pour partie, dans des constructions nouvelles, la future cité administrative de Toulouse pensée comme un village de services, moderne, agile, intégré, accueillera, avant la fin 2024, un peu plus de 1 600 collaborateurs porteurs de politiques publiques diverses.

Domaines artistiques envisagés

Les domaines artistiques envisagés sont les arts plastiques en général (sculptures, installations, peintures, photographies, graphisme, etc.) mais aussi la création paysagère et le design. Aucun medium n’est exclu tant que les contraintes techniques sont respectées. Ainsi, l’œuvre peut faire appel à tout moyen d’expression de la création contemporaine.

L’implantation de l’œuvre est possible dans tous les espaces intérieurs et extérieurs du périmètre du projet dans le respect de l’architecture, des contraintes normatives de la construction et de pérennité sur le site. L’œuvre peut être composée d’un seul ou de plusieurs éléments.

Réception des candidatures

Au plus tard, 6 janvier 2023 à 14 h

Télécharger

Programme de la commande artistique

pdf - 3 Mo
Télécharger

Le 1 % artistique est une mesure qui consiste à réserver 1 % du montant HT de toute construction publique pour la réalisation d'une œuvre intégrée à l'architecture.
Le décret n°2005-90  du 4 février 2005 modifiant le décret du 29 avril 2002, redéfinit et précise les conditions de passation des marchés et fixe deux procédures en fonction du montant du "1 %", soit inférieur, soit supérieur à 30 000 euros HT, procédure associant obligatoirement la Drac.