Dans le cadre de la politique en faveur du patrimoine et de la recherche en danse, le Centre national de la danse met en œuvre depuis 2010 un programme d'aide intitulé Aide à la recherche et au patrimoine en danse.


Objectifs

Ce programme a pour objectif de soutenir la conception, le développement et la diffusion de ressources en danse, élaborées par les professionnels du secteur. Il a pour mission essentielle la création d’outils dans le domaine de la danse, et plus largement du corps et du mouvement, pouvant servir la communauté artistique dans son évolution, et le public en général pour son information.

Cette aide doit permettre d’explorer les éléments constitutifs de la danse, d’expérimenter de nouveaux outils d’écriture chorégraphique, ou de constituer le patrimoine chorégraphique et faire vivre le répertoire, en dehors de tout objectif immédiat de production et de création de spectacle.

Le projet pourra s’inscrire dans les champs de la recherche (recherche fondamentale sur le corps et le mouvement, recherche appliquée sur l’élaboration d’un langage chorégraphique, etc.), du patrimoine (notation d’œuvres chorégraphiques, constitution d’autres ressources, etc.) ou de la pédagogie (transmission des savoirs en danse, etc.).

Cette aide doit favoriser l’élargissement du champ de la recherche, aussi bien par les sujets envisagés que les méthodologies déployées. Dans le domaine du patrimoine, elle doit s’attacher à la conservation et la documentation d’œuvres du répertoire chorégraphique français et étranger, afin de constituer, à terme, un fonds de partitions chorégraphiques de référence, pour, notamment, en faciliter la reconstruction scénique.

Porteurs de projets concernés

L’aide à la recherche et au patrimoine en danse est attribuée à un ou des porteur(s) de projet identifié(s) : chorégraphe(s), danseur(s), chercheur(s), auteur(s), notateur(s) du mouvement, professeur(s) de danse détenteur(s) du certificat d’aptitude, spécialiste(s) en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé ou en techniques somatiques. En cas de projet co-porté par plusieurs porteurs, ils devront indiquer la répartition (en de pourcentage) revenant à chacun(e).

Toutes les esthétiques de la danse sont concernées : danse baroque, danse classique, danse contemporaine, danse(s) urbaine(s), danse jazz, danse(s) du monde, danse(s) traditionnelle(s)...

Critères d'éligibilité

Le projet doit répondre à l’ensemble des critères d’éligibilité suivants :

  • a. porteur(s) du projet
    1. chorégraphe, danseur, chercheur, auteur, notateur du mouvement, professeur de danse détenteur du certificat d’aptitude, spécialiste en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé ou en techniques somatiques…, ayant une expérience professionnelle reconnue dans les domaines considérés ;
    2. citoyen européen ou résident en Europe.
    N.B. Les personnes engagées dans des formations universitaires ou formations diplômantes ne peuvent bénéficier d’aides pour des projets correspondant à leur sujet de mémoire, thèse ou projet de fin d’études.
  • 3. énonciation d’une démarche claire de recherche ou de notation, argumentée et référencée (problématique et protocole de recherche, état des lieux des travaux menés sur le sujet, descriptif de l’œuvre, ressources utilisées, phasage du projet, point actualisé des travaux menés sur le sujet en question) ;
    4. singularité de la problématique, de la méthodologie de recherche, nécessité du choix de l’œuvre à noter ;
    5. construction du travail en partenariat avec une équipe de recherche ou d’édition, ou dans le cadre d’une reconstruction d’œuvres de répertoire (pour la notation d’œuvres) ;
    6. réalisation en dehors de tout processus direct de création ou de production de spectacle.
  • c. mise en valeur et rendu du projet
    7. existence de partenaires institutionnels ou privés pertinents, mettant leurs compétences et leurs ressources professionnelles au service du projet (université, laboratoire de recherche, etc.) ou groupe constitué d’artistes associés ou de chercheurs, compagnie de danse ou ballet, écoles et centres de formation… ;
    8. élaboration d’une synthèse et d’une ressource à destination de la communauté artistique et/ou du public ;
    9. pertinence du support de la ressource constituée pour le projet (publication et communication diverse, dvd, logiciel informatique, partition, site Web, édition imprimée ou audiovisuelle...) ;
    10. accès et diffusion de la ressource (modes de distribution choisis : bibliothèque spécialisée ou publique, etc.), conditions d’une diffusion libre de droits pour le CN D (médiathèque, portail…).
  • d. économie du projet
    11.
    budget prévisionnel et calendrier du projet cohérents avec le projet ;
    12. existence d’autres participations financières attendues en dehors de ce programme d’aide (y compris apports en nature ou en industrie provenant de partenaires privés, collectivités territoriales, etc.).
    N.B. Les projets pour lesquels la demande d’aide au CN D équivaut à la totalité du budget prévisionnel ne sont pas recevables.

Pour les projets de notation concernant des œuvres de chorégraphes dont la compagnie bénéficie du soutien de l’État, une contribution financière de celle-ci est un élément d’appréciation dans l’examen de la demande. Cette contribution est impérative pour les œuvres d’un(e) chorégraphe directeur(trice) d’un Centre chorégraphique national et son niveau par rapport au budget total du projet de notation est un critère intervenant dans l’examen de la demande.

Dossier de candidature

Nous vous conseillons de préparer préalablement le contenu du dossier à l’aide du modèle de formulaire sous format pdf : Préparez votre dossier de candidature 2023

La création d’un dossier de candidature génère un code d’identification transmis par mail.
Il permet d’accéder à tout moment au dossier pour le compléter ou le modifier jusqu’à sa validation. Toutes les pièces à fournir doivent y être téléversées.
Le dossier ne sera pas validé si des pièces mentionnées comme « obligatoires » sont manquantes.

Calendrier de l’appel à projets 2023

— Ouverture de l’appel à projets : 7 novembre 2022
Clôture des inscriptions en ligne : 21 février 2023
— Réunion de la commission de sélection : 2 & 3 mai 2023

Liens utiles CN D

Rubrique Aide à la recherche (Programmes d’aides précédents : Synthèses des projets aidés ; Résultats des programmes d’aides)
Préparer votre dossier de candidature 2023
Plus d'informations sur l'appel à projets 2023

Créé en 1998 à l'initiative du ministère de la Culture et dirigé depuis 2013 par Mathilde Monnier, le Centre national de la Danse (CND) est un établissement public entièrement dévolu à la danse, implanté à la fois à Pantin et à Lyon.