Après une longue période de fermeture pour rénover le pavillon, la collection du philanthrope et donateur Osiris est à nouveau visible dans une muséographie complètement renouvelée, à découvrir à partir du 4 mai au Musée national du château de Malmaison.

Osiris, un mécène oublié. Daniel Iffla, dit Osiris (1825-1907), riche donateur et napoléonien convaincu, sauva le château de Malmaison d’une destruction probable en 1896 en l’achetant lors d’une vente aux enchères. Par la suite, il entreprit la restauration du château et de son domaine pour les offrir à l’Etat en 1903, afin que celui-ci y constitue un musée napoléonien.
En 1906 il fit également don de sa collection personnelle d’œuvres d’art avec une somme suffisante pour la construction d’un pavillon destiné à l’abriter, qui est restauré aujourd’hui et réouvert au public après une longue période de fermeture.

La collection du Pavillon Osiris. Elle reflète l’éclectisme des intérieurs parisiens des années 1860-1900, à la fois confortables et modernes avec une touche d’exotisme oriental. Une très belle collection de dessins, de peintures et sculptures est à découvrir, mais aussi des objets décoratifs et des œuvres grecques et égyptiennes.
Toutes ces œuvres vont être présentées pour la première fois dans leur ensemble à l’intérieur du pavillon, rénové et aménagé grâce à une muséographie entièrement créée par un cabinet de jeunes architectes.

Musée national du château de Malmaison
Avenue du château de Malmaison
92500 Rueil-Malmaison