Du 24 au 27 juin, la 28ème édition de la Fête du Cinéma a attiré 2,7 millions de spectateurs dans les salles obscures, soit une participation en hausse de 43% par rapport à la période comparable de l'opération en 2011.

2,50 euros la séance. Du 24 au 27 juin, pour l’achat d’une première place au tarif en vigueur (tarifs réduits compris), un bracelet Fête du cinéma était remis au spectateur. Il permettait d'accéder aux projections suivantes pour 2,50 euros la séance (au lieu de 3 euros l'année dernière).
Organisée par la Fédération Nationale des Cinémas Français, la Fête du Cinéma est l’un des événements les plus populaires du calendrier cinématographique, notamment pour les plus jeunes. Depuis son lancement en 1985, elle a permis de réaliser plus de 70 millions d’entrées. En 2011, elle a rassemblé 3,7 millions d’entrées, soit 16% de plus par rapport à 2010.Cette année, elle a attiré 2,7 millions de spectateurs dans les salles obscures, soit une participation en hausse de 43% par rapport à la période comparable de l'opération en 2011.

Le cinéma français se porte bien. Premier parc de salles en Europe et quatrième au monde après la Chine, les Etats-Unis et l’Inde, la France compte 5464 salles réparties dans 2030 cinémas. 1653 communes sont équipées d’au moins une salle de cinéma. Avec 216,6 millions d'entrées en 2011, la fréquentation des salles de cinéma atteint un record depuis 1966. En offrant, grâce aux investissements réalisés ces dernières années, des conditions de projection considérablement améliorées, les salles de cinéma ont connu quatre années successives de croissance de leur fréquentation.
Sur les cinq premiers mois de l'année 2012, la fréquentation est en progression de 5,4% par rapport à 2011, pour atteindre 87,15 millions d'entrées.

Une année record. En 2011, La fréquentation a atteint des sommets inégalés depuis 45 ans, avec 216,63 millions d’entrées. La production cinématographique française est également particulièrement florissante avec 272 films produits, un niveau jamais atteint. Autre record historique : 120 films ont été coproduits avec des partenaires étrangers dans 38 pays.
Deux films illustrent bien cette vitalité de la production française. « Intouchables » est aujourd’hui le troisième plus gros succès de l’histoire du cinéma français depuis 1945, totalisant plus de 19 millions d’entrées en France, et bientôt autant à l’étranger. 
« The Artist » a lui aussi rencontré un large public et l’adhésion de la critique, tant à Paris qu’à Londres, Madrid ou Los Angeles où il a remporté cinq Oscars.
Enfin, près de trois quarts des films français ont été tournés en numérique l’année dernière. La numérisation des salles de cinéma devrait être achevée dès la fin 2012. Les trois quarts le sont déjà.En 2011, les films français ont bénéficié de 88,63 millions d’entrées, soit une part de marché de 40,9 %.