Liste des réponses Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 171

  Inventaire général du patrimoine culturel
technique horlogerie ; menuiserie ; maçonnerie ; peinture ; fonderie de cloches
désignation horloge à carillon d'Etienne Musique
localisation Picardie ; Oise ; Beauvais
aire d'étude Beauvais
édifice cathédrale Saint-Pierre
notice édifice
dénomination horloge d'édifice
parties étudiées cloche
voir sous-dossiers
matériaux pierre ; bois ; fer
description Sur un fût de pierre hexagonal décoré de petites fenêtres et d'ogives trilobées, une cage en bois abrite le mécanisme de l'horloge ; au-dessus un campanile abrite la cloche des heures ; le pilier est creux, il abrite les poids qui font mouvoir les mécanismes de l'horloge qui comportent trois poids, les rouages sont montés dans un assemblage de platines en fer reliées par des tenons à clavettes ; ces rouages actionnent trois mouvements, le mouvement horaire, le carillon, et la sonnerie des heures sur la grosse cloche du campanile ; chaque rouage comporte un barillet, une roue de temps et une roue d'échappement avec son ancre ; le carillon comprend un clavier de douze touches
dimensions h = 450 (dimensions approximatives du fût de pierre) ; la cage en bois mesure environ : h = 250
iconographie figure (ange) ; armoiries
commentaire iconographique Les anges sont sur la face de la cage de bois avec l'écu royal aux fleurs de lis et les armes du chapitre ; des culs-de-lampes sculptés de figures terminent les arcatures en tiers-point.
état oeuvre restaurée
inscription armoiries (peintes, sur l'oeuvre)
précision inscription armoiries : armes du Chapitre, de gueules à la croix d'or cantonnée de quatre clefs de même ; armes royales : fleurs de lys
auteur(s) auteur inconnu
siècle 14e siècle ; 15e siècle ; 18e siècle
historique Le fût de l'horloge et une grande partie du mécanisme peuvent être datés du 14e siècle, la cage est sans doute du 15e siècle comme le montre le style des anges sur sa face antérieure, le cadran avec les phases de la lune est du 18e siècle ; l'horloge aurait été offerte par Etienne Musique, chanoine de la cathédrale dont le nom est cité entre 1299 et 1304, mort vers 1323. Elle est mentionnée dans des recueils de compte de 1387 pour des réparations effectuées par Pierre de Saint-Omer, dans des textes de 1540 encore. L'oeuvre a été restaurée par le sieur David, horloger en 1708, par Henry Feuillet en 1774 et en 1782-1783 et au cours du 20e siècle d'abord par Paul Miclet en 1912, puis par Jules Dubois en 1973-1974.
protection MH 1907/12/27 : classé au titre objet
propriété propriété publique
type d'étude enquête thématique régionale ; cathédrales de la région Picardie
nom rédacteur(s) Forstel Judith ; Magnien Aline
copyright © Inventaire général
date d'enquête 1996
date versement 1997/11/26
date mise à jour 2011/09/27
référence IM60000722
crédits photo Jumel, Laurent - © Inventaire général, ADAGP
image(s)
Contact service producteur
service producteur Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel
88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57
autre dossier dossier de protection
 
1-200  201-400  401-494 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200

  Requête : (('Beauvais') :AIRE )
Relations : Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0