Liste des réponses Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
technique maçonnerie ; sculpture
désignation tombeau de François Alexandre Marie Roullet de la Bouillerie, coadjuteur de Bordeaux
localisation Aquitaine ; Gironde ; Bordeaux
aire d'étude Bordeaux (3e canton)
édifice cathédrale Saint-André
notice édifice
dénomination tombeau
matériaux calcaire ; marbre (blanc) : décor en relief, décor en ronde bosse
structure plan (carré) ; élévation (droite)
description Piédestal à 2 niveaux surmonté d'un dé portant le buste à l'antique, sur base à 2 degrés, du prélat. Buste, reliefs et groupe en ronde bosse en marbre blanc.
dimensions H = 400 ; piédestal : h = 202, la = 120, pr = 98 ; buste : h = 80 environ.
iconographie prêtre, autel : prière, saint François d'Assise ; saint Pierre apôtre ; saint Thomas d'Aquin ; allégorie : philosophie, théologie, poésie ; portrait : homme, en buste, soutane, croix pectorale
commentaire iconographique Bas-reliefs sur le piédestal : saint Pierre de la basilique Saint-Pierre de Rome (à gauche) ; François de la Bouillerie priant avant sa première messe en présence de saint François d'Assise (sur la face) ; saint Thomas d'Aquin sous les traits du père Henri Lacordaire, ami de monseigneur de la Bouillerie (à droite). Groupe en ronde bosse sur la face du dé portant le buste : allégories de la philosophie, de la théologie et de la poésie (les trois sujets favorits de monseigneur de la Bouillerie), la première tenant un livre (Somme de saint Thomas), la deuxième portant une étoile sur le front (la Foi), la troisième tenant une lyre.
inscription signature (gravée) ; épitaphe (gravée, peinte, latin) ; inscription (gravée, peinte, français)
précision inscription Signature (sur l'épaule gauche du prélat) : Bonassieux ; monogramme B en relief sur chaque bas-relief. Epitaphe (sur le côté gauche du dé) : Franciscus de la Bouillerie / ortus parisiis Kal. mart. a. MDCCCX archiep. / Pergae vicaria potest antist parisien ornatus / ab a. MDCCCXLIV ad MDCCCLV episc. Carcass. / ab a. MDCCCLV ad M[D]CCCLXXII card. archiep. / burdigal. adjutor a sacris ab a. MDCCCLXXII / unus e patribus conc. oec. vat. stator / ad solium p. m. decessit in pace [chrisme] / VIII id. iul. a. MDCCCLXXXII aet. suae / LXXIII a consecratione episcopali XXVIII. Epitaphe (sur le côté droit du dé) : Cultui perpetuo sacramenti Aug Parisiis / insituendo et per omnem Galliam / propagando haeresis jansenianae vestiges / delendis liturgiae rom. in usum / inducendae pont. max. inerrantiae in conc / vat. adserendae vindicandae scientiarum / studiis ex mente Leonis XIII ad veteris / sapientiae ac praesertim s Thomas Aquin / Norman revocandis strenue constanterque / adlaboravit vitae sanctimonia doctrina / scriptis longe clarissimus. Inscription (sur la face du piédestal) : A la mémoire / de / monseigneur de la Bouillerie / coadjuteur / de l'éminent cardinal Donnet archevêque de Bordeaux / mort dans la paix du seigneur le 8 juillet 1882 / Ce monument a été érigé sur la demande de son emce le cardinal / Donnet, d'un grand nombre de membres de son clergé, du / conseil de fabrique de l'Eglise primatiale St-André. / Et par les soins de mm. Joseph de Carayon-la-Tour sénateur / marquis de Lur-Saluces, comte de Noaillan, H. Balaresque / B. Jabouin, O. Grossard, membres du comité chargé de / recueillir les souscriptions. Inscriptions : sanctus Petrus doctor infaillibilis (relief de gauche), Sanctus Thomas Aquin. doctor evangelicus (relief de droite). Inscription (groupe du dé) : philosophia theologia poesis.
auteur(s) Abadie Paul (architecte)
; Bonassieux Jean-Marie Bienaimé (sculpteur)
; Morin Charles Alexandre François (architecte)
lieu d'exécution lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris
siècle 4e quart 19e siècle
date(s) 1888
historique François Alexandre Marie Roullet de la Bouillerie (1810-1882) est évêque de Carcassonne de 1855 à 1872, date à laquelle il est nommé coadjuteur de Bordeaux ; il décède quelques mois avant l'archevêque Ferdinand Donnet. Le monument, d'après un projet de l'architecte Paul Abadie (1812-1884), est réalisé par le sculpteur parisien Jean-Marie Bonassieux (1810-1892), à la suite d'une souscription en 1883. Il est inauguré en juin 1888. Les bas-reliefs ont été dessinés par l'architecte diocésain Charles Morin.
propriété propriété de l'Etat
type d'étude inventaire topographique
nom rédacteur(s) Lahonde Catherine
copyright © Inventaire général
date d'enquête 1993
date versement 2009/05/20
référence IM33001446
Contact service producteur
service producteur Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire
54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02
 


1

  Requête : ((IM33001446) :REF )
Relations : Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0