Liste des réponses Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 30

  Monuments historiques
technique peinture ; menuiserie
désignation ensemble de quatre tableaux : tableau et cadre : La Translation de Notre-Dame de Lorette en présence de sainte Madeleine, sainte Marie l'Egyptienne, sainte Anne, sainte Elisabeth, saint Jean-Baptiste, sainte Clotilde, sainte Pélagie ; tableau et son cadre : saint Louis ; tableau et son cadre : saint Maximilien ; tableau et son cadre : sainte Camille
localisation Limousin ; Creuse ; La Chapelle-Baloue
édifice église paroissiale Notre-Dame-de-Lorette
dénomination tableau
matériaux toile (support) : peinture à l'huile ; bois : taillé, ciré
structure rectangulaire horizontal ; rectangulaire vertical
description Huile sur toile marouflée.
dimensions h = 190 ; la 715
iconographie Notre-Dame de Lorette ; anges thuriféraires ; sainte Madeleine ; sainte Marie l'Egyptienne ; sainte Anne ; sainte Elisabeth ; saint Jean-Baptiste ; sainte Clotilde ; sainte Pélagie ; saint Louis ; saint Maximilien ; sainte Camille
commentaire iconographique Un premier tableau, le plus grand, représente la Vierge de Lorette : assise sur un imposant trône, elle tient l'Enfant. Deux anges thuriféraires l'entourent et la couronne de la maison de Lorette. De chaque côté sont représentés des saints et des saintes par groupe de trois : sainte Madeleine, sainte Marie l'Egyptienne, sainte Anne d'un côté ; sainte Elisabeth, saint Jean-Baptiste, sainte Clotilde, sainte Pélagie d'un autre. Un second tableau est consacré à saint Louis, en pied, portant les attributs de la royauté, mais aussi le reliquaire de la Vraie Croix ; un troisième, à saint Maximilien ; un quatrième, à sainte Camille.
état bon
précision état léger encrassement ; support détendu ; efflorescences blanches sur la toile ; légères moisissures ; trou (partie centrale) ; éraflure sur le côté droit ; taches ; déjections d'oiseaux ; trous d'envol sur le cadre ; empoussièrement
inscription inscription (peinte) ; signature (peinte) ; date (peinte)
précision inscription tableau de la Vierge de Lorette : transcription de l'inscription peinte en rouge dans la partie supérieure et centrale du tableau : SACRA DOMUS ; transcription de l'inscription peinte en doré sur la partie inférieure et centrale du cadre : OFFERT PAR LA FAMILLE THOUVENIN. ; transcription de la signature et de la date peintes en jaune dans la partie inférieure droite du tableau : J. QUANTIN / 1868 ; transcription des inscriptions peintes en gris dans la partie inférieure du tableau : + S + MAGDALENA + S + MARiA AEGYPTIACA + S + ANNA / + S + ELISABETH + S + JOANNES BAPTISTA + S + CLOTILDIS + S + PELAGIA + ; tableau de saint Louis : transcription de l'inscription peinte en blanc sur le reliquaire : CRUX / VERA ; transcription de l'inscription peinte en gris dans la partie inférieure du tableau : + S + LUDOVICUS + ; tableau de saint Maximilien : transcription de l'inscription peinte en gris dans la partie inférieure du tableau : + S + MAXIMILIANUS + ; tableau de sainte Camille : transcription de l'inscription peinte en gris dans la partie inférieure du tableau : + S + CAMILLA +
auteur(s) Quantin Marie Jules (peintre)
personnalité(s) Thouvenin Maximilien (commanditaire)
siècle 3e quart 19e siècle
date(s) 1868
historique Cet ensemble de tableaux du 19e siècle est signé de Jules Quatin, peintre français, né à Paris en 1810, mort à Paris en 1884. Jules Quatin et son épouse venaient chaque été à La Chapelle-Baloue, reçus par leurs amis Maximilien et Henriette Thouvenin, propriétaires du château de Beauregard et commanditaires des 4 tableaux à Jules Quantin réalisés en 1868. Cette même année, le 10 mai, Camille Thouvenin se mariait avec Louis Jautrou des ormeaux. On peut en déduire que ces quatre oeuvres ont été commandées à Jules Quantin à l'occasion de cette union permettant ainsi d'honorer Notre-Dame de Lorette à laquelle est dédiée l'église, mais aussi de placer ce mariage sous les meillueres hospices. Le peintre a représenté le commanditaire, Maximilien, et sa fille Camille dans deux tableaux individuels célébrant leurs saints patrons. Le tableau consacré à saint Louis s'inscrit dans la célébration de la royauté. La représentation de sainte Clotilde fait probablement référence au 2e prénom de Mme Quantin (Ernestine Clotilde Aphrodise). Cet ensemble de quatre tableaux témoigne aussi d'une amitié fidèle entre les époux Quantin et la famille Thouvenin, ainsi que leurs descendants. Par ailleurs, jusqu'aux travaux intérieurs de l'église dans les années 1999, une plaque à la mémoire de Jules Quatin était apposée dans l'ancienne chapelle seigneuriale ; on pouvait y lire : "A LA MEMOIRE / DE JULES QUANTIN, / NE A PARIS, LE 13 AVRIL 1810, / MORT A PARIS, LE 6 FEVRIER 1884 / BIENFAITEUR DE CETTE EGLISE. " Elle témoignait aussi du lien privilégié qu'entretenait Jules Quantin avec La Chapelle-Baloue. Des oeuvres de Jules Quantin sont connues dans plusieurs églises parisiennes (église Saint-Roche, Le départ et le Retour de l'enfant prodigue, Cl. M.H. 1980, PM75000323 et 324), mais aussi en province : dans l'église cantalienne de Laroquebrou (tableau de sainte MAdeleine, Cl. M.H. 2000, PM15000732), dans l'église icaunaise d'Avallon (tableau de la Résurrection de la fille de Jaïre, Cl. M.H. 1984, PM89000127), dans le palais de justice de Tours (peinture murale de La Justice trônant entre la Défense et l'Accusation, I.S.M.H. 1992, PM37001474)
protection MH 2015/02/20 : inscrit au titre objet
  CDOM 09/12/2014
propriété propriété de la commune
bibliographie LACROCQ Louis, Les églises de France - Creuse, Paris, 1934, p. 43
sources A.D. Creuse, 2 Q 04 : Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de La Chapelle-Baloue, 1906
type d'étude liste objets inscrits MH
nom rédacteur(s) Thévenot Géraldine
copyright (c) Monuments historiques
enquête 2011
date versement 2016/01/22
référence PM23001145
 
Protection des droits des auteurs de la base Palissy, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2400  2401-2483 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200

Requête ((commanditaire) :PERS )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0