Liste des réponses Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 189

  Monuments historiques
technique patrimoine maritime
désignation bateau de plaisance : voilier de 8 mètres jauge internationale NIN, ex Nini, ex Patara, ex Thérèse, ex Sirius
localisation Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Var ; Sanary-sur-Mer
édifice port
dénomination bateau de plaisance
matériaux chêne ; acacia ; pitchpin ; teck ; acajou ; épicéa
description Il est bordé en pitchpin sur membrures en acacia et charpente en chêne. Le pont est en teck. Le roof et les capots sont en acajou et teck. La mâture date de 1919. Le mât de 13 m est en spruce, une variété d'épicéa très fréquemment utilisée naguère pour les mâtures de plaisance et de compétition. Les voiles d'origine ont disparu lors de l'adoption d'un gréement bermudien, et les jeux en coton dans les années 1950 avec l'adoption généralisée du dacron.
Les aménagements intérieurs comprennent, en avant du cockpit, un carré avec deux banquettes, un office avec WC, un poste avant avec couchette double. Le moteur Ferro trois cylindres d'origine actionnant une hélice tripale a été remplacé en 2007 par un Yanmar diesel de 18 CV provenant de LULU, un cotre de 1899 classé en 1993 et remotorisé. Ce moteur refait et en parfait état a maintenant une vingtaine d'années. Il sera conservé avec l'hélice actuelle, datant de 2009.
dimensions Long de 13,50 m hors tout pour une coque de 12,20 m, son maître bau est large de 2,40 m. Il déplace 7 tonnes et jauge 9,34 tonneaux, pour un tirant d'eau de 1,70 m.
état en état de marche ; oeuvre restaurée
précision état En 1995 remplacement des varangues, de l'étrave et comme il est normal à cet âge, du pont, refait en teck de 35 mm sur contreplaqué d'acajou marine. Changement des boulons de quille en inox. En 2003, restauration du roof. Seul le cockpit posait des problèmes sérieux d'étanchéité et d'auto-vidange. En 2009, remplacement de l'hélice en bronze. NIN vient de sortir d'un nouveau programme de restauration au Chantier Naval des Baux à Sanary (83) sous le contrôle de M. Jacques Fauroux, architecte naval expert et jaugeur 8m JI. En janvier-février 2011, ce chantier a procédé à une révision générale extérieure et intérieure de la coque avec mise à nu et vérification du rivetage en cuivre, à une révision des capots et de la claire-voie du roof, du moteur et du circuit électrique. Le cockpit a été restauré ainsi que l'ensemble de l'accastillage et les apparaux de mouillage. Les matériaux d'origine sont conservés à 50% pour les membrures et les barrots, en totalité pour le bordé et la serre bauquière.
Le propriétaire de NIN a demandé au cabinet Fauroux de restituer au bateau son gréement aurique d'origine. Faute de documentation originale d'époque, le voilier s'est inspiré de la voilure d'ESTEREL, un 8m JI de 1912 classé en 1992. Le plan de voilure adopté garantit du mieux possible la fidélité historique à la jauge 8 m JI de l'époque tout en conduisant une restauration cohérente avec l'engagement prévu du bateau en régates classiques selon la jauge CIM. Les travaux envisagés seront confiés dès avril-mai 2011 au chantier naval Pasqui au port de la Darse à Villefranche-sur-Mer. Le gréement dormant et courant sera fourni par Performance gréement de Cannes, l'accastillage en bronze par le shipchandler de tradition À l'abordage de La Rochelle, et les voiles par la voilerie Zaoli d'Ospedaletti en Ligurie. Les travaux aboutiront à la restitution du gréement et de la voilure d'origine (mât, beaupré, mât de flèche, bôme, corne, pic de corne, pic de flèche, tangon, jeu de voiles : grand voile, yankee, génois, trinquette, flèche en dacron couleur crème de coupe traditionnelle et finition à la main et gennaker en nylon) et du plan de pont, de la réalisation des bronzes, à la réfection du cockpit d'origine et à l'allongement de la barre franche, comme à l'origine.Apte à la navigation.
auteur(s) Quernel Jean (architecte naval)
; Allégrini (chantier naval)
lieu d'exécution lieu d'exécution : Provence-Alpes-Côte d'Azur, 06, Antibes
personnalité(s) Godon-Vasnier Albert (commanditaire)
siècle 1er quart 20e siècle
date(s) 1913 ; 1919 ; 1926
historique NIN est un voilier à quille longue de classe 8m JI (jauge internationale) construit en 1913 sous le nom de Nini (NINI) aux chantiers Allégrini d'Antibes, sur plans de Jean Quernel. On désignait alors NINI comme un cotre aurique, ce qui justifiait son classement en 8m JI de la jauge 1907-1919. Ce gréement d'origine fut rapidement transformé, six ans plus tard, par son propriétaire.
Sous les noms de PATARA, de THERESE, puis de SIRIUS, NIN a vécu en Méditerranée une vie très active mais mal documentée. La poupe de NIN ex-SIRIUS affichait en lettres de bronze une date erronée d'un an puisque son constructeur a attesté l'avoir construit en 1913. PATARA était la vedette de la Société Nautique de Marseille. Quand la revue Le Yacht lui consacra un article élogieux en décembre 1919, il venait d'être transformé en yawl. Une explication plausible de cette erreur esthétique et nautique est le fractionnement de la voilure pour rendre le bateau plus facilement manœuvrable par le propriétaire et son épouse (le gréement bermudien, beaucoup plus simple, moins coûteux et moins dangereux à manipuler, était classique à l'époque). NIN a conservé son tape-cul jusqu'à une seconde transformation vers 1926 qui lui donna un gréement de cotre Marconi (ce gréement apparu en 1912 s'est répandu dans les années 1920). NIN a participé pendant toute sa carrière aux activités nautiques de Méditerranée, s'inscrivant maintenant dans la catégorie du yachting classique. NIN est basé à Sanary, d'où il participera aux rassemblements et aux régates de bateaux classique selon la jauge CIM (Comité International de Méditerranée). Labellisé en 2008 Bateau d'Intérêt Patrimonial par la Fondation du Patrimoine Maritime et Fluvial, NIN est un témoin précieux de l'architecture navale du début du 20e siècle et de la beauté racée de ces bateaux construits pour la course à la plus belle époque de la voile.
protection MH 2011/09/02 : classé au titre objet
propriété propriété d'une personne privée
sources Dossier de protection (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine)
type d'étude liste objets classés MH
copyright © Monuments historiques
enquête 2010
date versement 2012/02/21
référence PM83001470
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Palissy, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2347 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200

Requête ((commanditaire) :PERS )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0