Liste des réponses Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 112

  Monuments historiques
technique vitrail
désignation verrière : Calvaire (baie 0)
localisation Haute-Normandie ; Eure ; Beaubray
édifice chapelle des Minières
dénomination verrière
matériaux verre transparent : grisaille, jaune d'argent, sanguine sur verre, montage en chef-d'oeuvre
structure lancette (3)
description Cette verrière est composée de trois lancettes trilobées et d'un tympan à 11 ajours. Emploi de sanguine pour la carnation du Christ, les fourrures des vêtements des donateurs, les tuniques rayées de certains anges du tympan. La croix surmontée du pélican symbolique est composée de deux pièces montées en chef-d'oeuvre. Les armes de Postel et des Callenge sont également constituées de pièces montées en chef-d'oeuvre.
dimensions h = 380 ; la = 220
iconographie Calvaire ; homme, femme (en donateur), ange
commentaire iconographique Lancettes : le Calvaire dans un paysage avec fabriques, et les donateurs dans la partie inférieure. Au centre, entouré de 2 anges, le Christ sur la croix surmontée du pélican symbolique ; partie inférieure : la Madeleine au pied de la croix, et près d'elle, à plus petite échelle, Jean Postel, prêtre, membre de la famille du donateur. Lancette gauche : la Vierge ; à la partie inférieure, le donateur Thomas Postel et ses sept fils avec les armes de Postel. Lancette droite : saint Jean ; à la partie inférieure, Catherine de Callenge, épouse du donateur, agenouillée à un prie-Dieu, suivie de ses huit filles et accompagnée de ses armes. Motifs de grands rinceaux peints au jaune d'argent formant dais dans les angles supérieurs. Tympan et têtes de lancettes latérales : anges portant les instruments de la Passion, anges en prière, chérubins et, au sommet, Dieu le Père bénissant.
état oeuvre restaurée
précision état la Vierge (panneau supérieur bien conservé, zone inférieure restituée en 1995) ; Madeleine au pied de la croix (tête restaurée) ; le donateur Thomas Postel et ses sept fils (quelques restaurations, dont le buste du donateur et la tête de son 3e fils, 1995) ; saint Jean (panneau supérieur très bien conservé, haut du panneau inférieur restitué en 1995) ; chérubins (peu restaurés) ; Dieu le Père bénissant (intact).
personnalité(s) Postel Thomas (commanditaire)
; Callenge Catherine de (commanditaire)
siècle 1ère moitié 16e siècle ; 19e siècle
historique La chapelle du manoir, bâtie peu avant 1521, fut consacrée en 1526 et dédiée à la Passion du Christ. Devenu veuf en 1525, son fondateur, Thomas Postel, conseiller au parlement de Normandie, entra dans les ordres en 1527 et mourut en 1529 après avoir été nommé curé du Fidelaire. La verrière qui orne la chapelle peut être datée assez précisément grâce à la figuration du donateur entouré de sa nombreuse famille et du clerc Jean Postel, en faveur duquel fut faite la présentation de la chapelle en 1521. Cette verrière, déposée en 1995 dans l'atelier de Jean-Pierre Tisserand, a été restaurée et complétée car les deux panneaux inférieurs des lancettes latérales étaient lacunaires (partie située au-dessus des donateurs). Son examen rapproché a permis de déceler deux restaurations antérieures, que l'on peut situer l'une au 19e siècle, l'autre dans le courant du 20e siècle.
protection MH 1975/01/20 : classé au titre objet
propriété propriété privée
type d'étude liste objets classés MH
nom rédacteur(s) Gatouillat Françoise ; Chéron Philippe
copyright © Monuments historiques, 1992
date versement 1992/12/17
référence PM27000152
crédits photo Baudot - Ministère de la culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
 
Contact service producteur
autre dossier dossier d'inventaire
 
Protection des droits des auteurs de la base Palissy, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2348 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200

Requête ((commanditaire) :PERS )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0