Liste des réponses Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 197

technique peinture ; menuiserie
désignation tableau avec cadre : Vue du château de Chamarande
localisation Île-de-France ; Essonne ; Chamarande
édifice château ; direction des archives et patrimoine mobilier
notice édifice
dénomination tableau ; cadre
matériaux toile (support) : peinture à l'huile ; bois : taillé, peint, doré
description Huile sur toile, bois peint et doré (cadre).
dimensions h = 119 ; la = 170
iconographie paysage ; château
commentaire iconographique Vue de Chamarande (château et parc). Oeuvre typique non pas tant de l'école de Barbizon, caractérisée par sa touche large, une matière picturale rugueuse et une composition parfois étouffante privilégiant les coloris sombres, que la manière tardive de Camille Corot, faite d'irréalité, marquée par de beaux accords gris-vert bruns, une lumière fine et argentée, une limpidité remarquable de l'atmosphère et une fusion des formes concourant au charme prenant de son oeuvre. On retrouve dans cette toile les traits prégnants chez le maître de Lavieille : une transition habile entre tradition néo-classique et courant naturaliste, alliant observation précise de la nature, jeux de lumière et effets d'atmosphère, selon une exécution trahissant la maîtrise des fondamentaux de la peinture de paysage et du dessin en même temps que la pratique propre à l'école de Barbizon, à savoir la peinture sur le motif en extérieur, retravaillée longuement en atelier. Il n'es ressort pas moins de ce tableau une touche précisément très romantique - sans lyrisme démesuré toutefois - du fait de la combinaison subtile entre les thèmes chers à l'école de Barbizon (le réalisme des scènes rurales, la représentation des paysans et des animaux) et une approche quasi impressionniste (dont témoignent les détails à peine esquissés : personnages, troupeau de vaches), fu fait aussi du touché et de la palette chromatique du peintre qui introduit à la fois un grand dynamisme et une transparence exceptionnelle dans ce tableau. Cette toile est très significative de la forte proximité entre Corot et son ancien élève, qui suit tout particulièrement ici l'art magistral d'une composition ordonnée à partir d'une alternance de lignes verticales (arbres, château) et horizontales (étang, prairie, personnages et bétail, colline en arrière-plan), en maniant avec dextérité le contraste ombre/lumière (illuminant le château, point central du tableau), la finesse de la touche et la limpidité de l'atmosphère.
inscription signature ; date
précision inscription Signé et daté : Eugène Lavieille 1874.
auteur(s) Lavieille Eugène Antoine Samuel (peintre)
siècle 3e quart 19e siècle
date(s) 1874
historique Ce tableau d'Eugène Antoine Samuel Lavieille (29.11.1820-04.01.1889), peintre renommé de la seconde moitié du XIXe siècle. Elève de Camille Corot (1796-1875) dès 1841 - avant de devenir son ami - il se fit le chantre de la nature dans ses peintures d'extérieur : forêts, berges de rivières, bateaux, scènes rurales, qui composent la majeure partie de sa production. S'associant aux peintres de l'école de Barbizon à partir de 1847-1852, il connut les plus grands peintres de son époque : Corot, Millet, rousseau, Daubigny, Diaz de la Pena, Ziem, Daumier mais aussi Nadar et Carjat. Il vécut à la Ferté-Milon, Ville-d'Avray, dans le Perche, en Normandie, la Seine-et-Marne (près de Moret-sur-Loing), au pays basque - autant de lieux qui hanteront ses toiles jusqu'à la fin de sa vie. Représenté au Salon des artistes vivants dès 1844, il s'y fit connaître puis célébrer (médaillé en 1849, 1864 et 1870), parvenant ainsi à vivre de la vente de ses toiles à l'Etat comme aux villes (Marseille, Lille, Dijon, Melun, Rouen, Dole, etc...) ; ses louanges furent chantées par nombre de critiques d'art et d'écrivains contemporains, tels que Baudelaire ou Gautier. Il obtint enfin la Légion d'Honneur en 1878. Cette toile est de facto tout à fait représentative de l'oeuvre comme de l'art du peintre, fidèle suiveur de son maître Corot, quoique moins diversifié dans sa production, et constitue en soi un authentique document d'archives sur le château et son parc eu milieu du XIXe siècle, même si certains éléments semblent quelque peu fallacieux (comme l'atteste la proximité trompeuse de la colline du Belvédère avec le château, à l'instar du tableau d'Hubert Robert sur le même sujet. A noter qu'un autre parc de l'Essonne fut peint par Eugène Lavieille en 1867 : le parc de Gillevoisin, à proximité de Chamarande, toile de petit format conservée dans l'Hérault, collection particulière). On peut donc supposer qu'Eugène Lavieille séjourna de manière périodique dans les environs entre 1867 et 1874, date de réalisation du tableau. Il fut présenté au salon de 1874 sous ce titre Le Château de Chamarande, étant alors propriété du baron Zmous de Rivière. Acheté par le Conseil général en 1995 et 199, ce tableau a été déposé par la Mission Chamarande aux Archives départementales à l'occasion de l'ouverture au public de ce service en septembre 1999. Longtemps exposé dans le hall d'accueil, il ensuite été déplacé ponctuellement dans les magasins de conservation puis raccroché en salle de lecture lors de l'inauguration de la mise en ligne des archives numérisées en décembre 2009. Cette acquisition se doubla en 1998 de celle d'un autre tableau Vue du château de Chamarande d'Hubert Robert, célèbre peintre de ruines qui contribua notamment à l'aménagement des parcs de Chamarande et de Méréville.
protection MH 2011/05/06 : inscrit au titre objet
  CDOM : 31/03/2011.
propriété propriété du département
bibliographie Cabanne, P., Schurr, G., Dictionnaire des petits maîtres de la peinture 1820-1920, l'Amateur, 1996, vol. 1-2.
sources documentation de la conservation des antiquités et objets d'art de l'Essonne
type d'étude liste objets inscrits MH
copyright © Monuments historiques
date versement 2015/06/17
référence PM91002892
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Palissy, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2400  2401-2600  2601-2800  2801-3000  3001-3200  3201-3400  3401-3600  3601-3800  3801-4000  4001-4200  4201-4400  4401-4600  4601-4800  4801-5000  5001-5200  5201-5400  5401-5600  5601-5800  5801-6000  6001-6200  6201-6400  6401-6600  6601-6800  6801-7000  7001-7200  7201-7400  7401-7600  7601-7800  7801-8000  8001-8200  8201-8400  8401-8600  8601-8800  8801-9000  9001-9200  9201-9400  9401-9600  9601-9800  9801-10000  10001-10200  10201-10400  10401-10600  10601-10800  10801-11000  11001-11200  11201-11400  11401-11600  11601-11800  11801-12000  12001-12200  12201-12400  12401-12600  12601-12800  12801-13000  13001-13200  13201-13400  13401-13600  13601-13800  13801-14000  14001-14200  14201-14400  14401-14600  14601-14800  14801-15000  15001-15200  15201-15400  15401-15600  15601-15800  15801-16000  16001-16200  16201-16400  16401-16600  16601-16800  16801-17000  17001-17200  17201-17400  17401-17600  17601-17800  17801-18000  18001-18200  18201-18400  18401-18600  18601-18800  18801-18818 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200

Requête ((peintre) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0