Liste des réponses Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
technique navigation
désignation bateau météorologique (frégate) : France I
localisation Poitou-Charentes ; Charente-Maritime ; La Rochelle
adresse BP3053 Place Bernard Moitessier
édifice musée maritime
dénomination bateau météorologique
matériaux acier
description Frégate météorologique en acier, à deux ponts et deux mâts. 3 moteurs Parxman, 2 lignes d'arbres et entraînant chacun une génératrice Jeumont à courant continu de 550 volts et un alternateur.
dimensions l = 7120 ; la = 1257
état oeuvre restaurée
précision état Bateau restauré entre 2004 et 2011.
auteur(s) auteur inconnu
siècle 20e siècle
date(s) 1958
historique Depuis la traversée de l'Atlantique Nord par Lindberg en 1927, les vols longs courriers se multiplient. Les moyens de communication et de positionnement en sont à leur balbutiement et il devient indispensable d'apporter une assistance à la navigation. En 1946, il est décidé de créer treize stations météorologiques en Atlantique. La France reçoit la mission de tenir le point « Lima », 39°N, 17° W au large du Portugal. C'est de cette époque que date l’utilisation du terme « frégate météorologique » pour désigner ces navires. En 1954, treize états signent un nouvel accord au terme duquel neuf stations sont tenues en permanence (quatre dans l'Ouest Atlantique, par les USA ; cinq dans l'Est Atlantique, tenu alternativement par quatre navires britanniques, deux navires hollandais, deux navires norvégiens, deux navires français. En 1957, les vieilles frégates sont remplacées. La commande de deux navires identiques est passée aux Forges et Chantiers de Méditerranée, installés à Graville près du Havre. Ils seront baptisés respectivement FRANCE I et FRANCE II. FRANCE I est lancé le 3 mai 1958 et livré le 3 février 1959. Sa carène est conçue pour affronter la longue houle et les furieuses tempêtes de l'Atlantique Nord. Étrave élancée, laque blanche, pont recouvert de teck, lisses et portes vernies, chapelets de hublots son élégante silhouette évoque plus un petit paquebot de croisière qu'un pragmatique navire scientifique. Une « ombre » plane cependant sur ces navires « ultramodernes », les Soviétiques lancent le premier satellite artificiel équipé de moyen de communication. Les USA lancent à leur tour, en 1960, le premier satellite de météorologique et inexorablement, les progrès technologiques s'accélèrent ; les satellites, les bouées dérivantes et le système SARE vont remplacer les frégates. Le 25 janvier 1986, les frégates sont vendues aux enchères publiques à la Palliée. En janvier 1988, la ville de La Rochelle rachète FRANCE I pour en faire le navire « Amiral » à flot du Musée Maritime.
protection MH 2004/02/24 : classé au titre objet
propriété propriété d'un établissement public
type d'étude liste objets classés MH
copyright © Monuments historiques, 2006
date versement 2007/02/07
référence PM17000800
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Palissy, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PM17000800) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0