Liste des réponses Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
technique gypserie ; sculpture ; peinture
désignation ensemble de 2 autels secondaires
localisation Alsace ; Bas-Rhin ; Altorf
aire d'étude Molsheim
adresse place Saint-Cyriaque
édifice église Saint-Cyriaque de l'abbaye de bénédictins
notice édifice
dénomination autel ; gradin d'autel ; retable ; tabernacle ; tableau d'autel ; cadre
parties étudiées tableau d'autel ; statue ; buste-reliquaire ; tableau-reliquaire ; peinture
voir sous-dossiers
parties non étudiées chandeliers d'autel (4)
matériaux stuc ; bois : peint, doré ; toile (support) : peinture à l'huile
description Les retables sont en stuc-marbre, ils portent chacun deux tableaux peints sur toile et une statue (voir sous-dossiers). Les autels et leurs gradins sont en bois peint et doré et portent un riche décor sculpté en bas relief et doré rapporté. Les devants d'autels sont amovibles.
dimensions la = 194 (largeur du tableau avec le cadre).
commentaire iconographique Mort de sainte Scolastique, Vierge en buste.
précision état L'ensemble a fait l'objet de plusieurs restaurations dont la dernière date de 1990-91.
inscription inscription concernant l'iconographie
précision inscription Transcription de l'inscription figurant sur un livre tenu par un ange : VENI / CO/LUMBA / MEA / VENI / CORO/NA/BERIS.
auteur(s) Weber Sylvester (?, stucateur)
; Schweitzer Jacques (?, sculpteur)
; Martz Jean Georges (?, doreur)
; Eschlimann (restaurateur)
; Genovesio Lucien (peintre, restaurateur)
; Atelier de la Strada (manufacture)
lieu d'exécution lieu d'exécution : Allemagne, Tannheim (?)
; lieu d'exécution : Alsace, 67, Obernai (?)
; lieu d'exécution : Alsace, 67, Fegersheim
; lieu d'exécution : Ile-de-France, 94, Vincennes
siècle 2e quart 18e siècle
date(s) 1730
historique La structure en stuc-marbre des autels fut exécutée vers 1730, probablement par Sylvester Weber, de Tannheim, dans le Tirol, qui réalisa le maître-autel à cette date. Comme pour ce dernier, le décor sculpté fut vraisemblablement exécuté par (Jean) Jacques Schweitzer, d'Obernai, et doré par son concitoyen, le peintre Jean Georges Martz. Le décor des panneaux amovibles des devants d'autel fut rénové au milieu du 19e siècle. Avant la dernière restauration (1988, par Eschlimann, de Fegersheim, pour les autels, et par l'atelier Genevesio, de Vincennes, pour les 4 toiles), les autels ne portaient pas les mêmes toiles. L'autel du croisillon nord comportait deux tableaux de mauvaise facture : un grand représentant la mort de saint Benoît et, sur le couronnement, un médaillon probablement de la même main, représentant peut-être Jésus (voir sous-dossier). L'autel du croisillon sud portait la grande toile représentant la mort de sainte Scolastique, actuellement sur l'autel nord, et un médaillon représentant la Vierge en buste. Le grand tableau paraît bien contemporain des autels, le médaillon, en revanche, pourrait éventuellement être un peu plus tardif (mais toujours dans le 18e siècle), à moins que la restauration soit à l'origine d'un changement de physionomie qui incite à considérer cette peinture comme étant plus récente que l'autre. Les autres tableaux en place datent de la dernière restauration (voir sous-dossier).
protection MH 1987/04/15 : classé au titre objet
propriété propriété publique
type d'étude inventaire préliminaire
nom rédacteur(s) Fritsch Emmanuel ; Parent Brigitte
copyright © Inventaire général
enquête 2001
date versement 2012/06/02
référence IM67015767
Contact service producteur
service producteur Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31
 
Protection des droits des auteurs de la base Palissy, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IM67015767) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0